RUSSIE : JUUL en difficulté suite à un nouveau projet de loi sur la vape

RUSSIE : JUUL en difficulté suite à un nouveau projet de loi sur la vape

Deux ans après son entrée sur le marché russe, le fabricant américain d’e-cigarettes Juul pourrait être contraint de restreindre ses activités dans le pays. La nouvelle version du projet de loi sur la régulation des produits de délivrance de nicotine (ENDS) interdit la vente d’appareils contenant des e-liquides, dont la proportion de nicotine dépasse 20 mg. Concernant Juul, l’indicateur atteint 50 mg.


JUUL BIENTÔT EN DIFFICULTÉ EN RUSSIE !


Le fabricant américain d’e-cigarettes Juul Labs pourrait bientôt ne plus pouvoir vendre ses produits en Russie. Les législateurs discutent actuellement d’un projet de loi qui interdirait la vente d’e-cigarettes dont la teneur en nicotine du e-liquide dépasse 20 mg.

C’est le site Kommersant qui précise l’information en s’appuyant sur une copie du projet de loi.

Citant des sources,  le site russe déclare que la deuxième lecture du projet de loi à la Douma, la chambre basse du Parlement devrait être terminée d’ici la fin de cette semaine. Afin de rester en Russie, Juul devra se plier à la loi et réduire la dose de nicotine dans ses appareils.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).