Top banner
Top banner
Top banner
SANTE : En plus de vendre des e-cigarettes, E.Leclerc veut vendre des patchs !

SANTE : En plus de vendre des e-cigarettes, E.Leclerc veut vendre des patchs !

Le secteur de la parapharmacie est un véritable enjeu pour les enseignes de grande distribution. Alors que l’enseigne historique E.Leclerc propose déjà des e-cigarettes depuis quelques temps, elle voudrait aujourd’hui pouvoir proposer d’autres produits pour arrêter de fumer dont les patchs à la nicotine.


UN « NOUVEAU CHANTIER » POUR LE GEANT E.LECLERC !


Invité de la matinale d’Europe 1, lundi 27 août, pour présenter sa nouvelle offre sur l’électricité, Michel-Edouard Leclerc, P-DG des enseignes E. Leclerc a également évoqué « son prochain chantier », la santé, sur lequel il déclare avoir interpellé Agnès Buzyn, ministre de la Santé. « Nous voulons vendre des autotests et des patchs nicotiniques dans nos parapharmacies. Nous avons des pharmaciens capables de les vendre, a lancé Michel-Edouard Leclerc. 

 » C’est incroyable, nous vendons des cigarettes électroniques et nous ne pouvons pas vendre de patchs  » – Michel-Edouard Leclerc

Interrogé par Nikos Alliagas, le président de l’enseigne a cependant pris soin d’omettre que, dans le cadre du Plan national de réduction du tabagisme, plusieurs références de patchs, gommes et pastilles étaient d’ores-et-déjà prises en charge à 65 % en pharmacie.

Pour information cette guerre commerciale avec les pharmacies ne date pas vraiment d’aujourd’hui, en 1986 déjà, E.Leclerc trouvait « bizarre » que certains produits ne soient proposés que dans les pharmacies. 

SourceLemoniteurdespharmacies.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse