Top banner
SANTÉ : Florence, la conseillère virtuelle de l’OMS qui doit vous aider à quitter le tabac !

SANTÉ : Florence, la conseillère virtuelle de l’OMS qui doit vous aider à quitter le tabac !

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne serait-elle pas en train de prendre les fumeurs pour des clients en recherche de service après vente ? C’est une question très sérieuse qui se pose suite à l’annonce du déploiement d’un nouvel outil pour en finir avec le tabagisme : le conseil virtuel. L’e-cigarette n’étant clairement pas une option pour l’organisation, elle propose aujourd’hui aux consommateurs de tabac une discussion avec Florence, une « intelligence artificielle » qui délivrera des conseils et encouragements…


L’E-CIGARETTE ? NON. LE CONSEIL VIRTUEL ? OUI !


 Si vous pensiez que L’Organisation Mondiale de la santé était à coté de la plaque et bien vous ne serez pas déçu par la nouvelle idée lumineuse qui vient d’être lancée. La diffusion d’outils numériques et l’exploitation de l’intelligence artificielle sont deux des aspects sur lesquelles l’OMS souhaite s’appuyer pour lutter contre le tabac.

L’agence de l’ONU spécialisée dans la santé publique s’est donc associée avec WhatsApp, Facebook, Viber, Soul Machines et AI Company afin de proposer « Florence », une assistante virtuelle pour aider les consommateurs dans leur envie d’arrêter de fumer. L’outil disponible sur WhatsApp, Viber, Facebook ‎Messenger et WeChat délivrera plusieurs conseils et encouragements chaque jour, sur une période de maximum six mois. L’IA « Florence » aura également pour objectif de dissiper les croyances autour du COVID-19 et du tabac… Autant dire que la vape ne sera probablement pas oubliée dans la catégorie « contre-vérité ».

Pour le ‎Dr Rüdiger Krech, Directeur du Département Promotion de la santé à l’OMS, ce nouvel outil est une véritable avancée :

 » Pour aider les consommateurs de tabac à s’engager à s’arrêter de fumer et à réussir à le faire, ‎nous utilisons des outils numériques qui permettront de lancer le chatbot de la campagne de ‎l’OMS pour cesser de fumer et de dialoguer, grâce à l’intelligence artificielle, avec Florence, une ‎conseillère en santé virtuelle, et de proposer du matériel de plaidoyer en 30 langues.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .