vendredi, 24 novembre 2017

Smoant
Smoant
SANTE : Jusqu’a quel point le tabagisme affecte votre dentition ?
SANTE : Jusqu’a quel point le tabagisme affecte votre dentition ?

SANTE : Jusqu’a quel point le tabagisme affecte votre dentition ?

Quand on parle des méfaits du tabac sur la santé, on pense immédiatement au cancer du poumon ou de la gorge, à l’insuffisance respiratoire grave. Malheureusement, il existe bien d’autres dommages, y compris pour la bouche.


PERDRE SES DENTS A CAUSE DU TABAC ? OUI, C’EST POSSIBLE !


Le grand fumeur se reconnait à ses dents devenues presque couleur marron à cause du goudron. C’est très inesthétique, mais est-ce la seule conséquence du tabac pour la bouche ? La réponse est non, et même trois fois non si l’on en croit Pierre-Bruno Ducasse, chirurgien-dentiste à Bordeaux :

« Bien sûr, fumer est extrêmement mauvais pour la santé en général. Mais le tabac est aussi le grand ennemi de la bouche et des dents ! », affirme ce praticien qui voit chaque jour, dans son cabinet, des personnes aux dents très abîmées par la cigarette.

Les dents des fumeurs sont-elles fragilisées au point de tomber ? « Bien sûr, cela arrive, et malheureusement c’est même fréquent », constate Pierre-Bruno Ducasse. Et d’expliquer le phénomène : la chaleur de la cigarette qui provoque une véritable cuisson à l’intérieur de la bouche  associée à la nicotine et aux autres éléments toxiques a une action délétère dans la bouche.

  • L’ensemble des tissus de soutien buccaux (os, ligaments, gencives) qui forment le parodonte est fragilisé ;
  • La vascularisation est en baisse ;
  • L’immunité également est déficiente ;
  • Des altérations et un déchaussement des dents sont constatés ;
  • Les dents peuvent bouger et, parfois, tomber.

Le dentiste insiste sur ce point : les cas de perte de dents à cause de la cigarette sont loin d’être anecdotiques, tout fumeur de plus de 50 ans doit se sentir concerné. « Le phénomène de déchaussement des dents est, même chez les non-fumeurs, un processus inéluctable avec l’âge. Autant dire que quand on fume à 50 ans et plus, le risque est multiplié. ».

Source : Sante Magazine

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l’actualité de la vape.

Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Articles Similaires

Ce site utilise des cookies - En utilisant ce site ou en fermant ce bandeau vous acceptez notre politique sur les cookies !
J'accepte les cookies
x