Top banner
SANTÉ : L’e-cigarette, nouvelle frontière de l’épidémie de tabagisme selon l’OMS

SANTÉ : L’e-cigarette, nouvelle frontière de l’épidémie de tabagisme selon l’OMS

Il y’a quelques jours, L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a présenté un nouveau rapport présentant l’e-cigarette comme  » la prochaine frontière de l’épidémie mondiale de tabac « . Une nouvelle attaque sans surprise et un rapport qui déclare que si le tabagisme continue de diminuer chez les adolescents européens, l’utilisation de l’e-cigarette par les jeunes est en augmentation.


LE TABAGISME EN BAISSE, L’E-CIGARETTE INQUIÈTE L’OMS


Le nouveau rapport de L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) va encore provoquer la colère des vapoteurs et des associations qui défendent l’e-cigarette. Si celui ci révèle que le tabagisme continue de diminuer chez les adolescents européens il en profite également pour dénoncer l’utilisation de l’e-cigarette par les jeunes en augmentation.

 » Néanmoins, il est clair que ces produits créent une dépendance et sont nocifs pour la santé. « 

Pour L’OMS, l’usage du tabac chez les jeunes en Europe reste un problème de santé publique. Malgré la tendance générale à la baisse, plusieurs pays  ont observé une augmentation de la prévalence du tabagisme chez les jeunes lors de la dernière série de l’enquête mondiale sur le tabagisme chez les jeunes. Pourtant l’OMS parle surtout de l’émergence  » d’une tendance préoccupante de l’utilisation de l’e-cigarette « .

«  Selon les dernières données disponibles, les jeunes se tournent vers ces produits à un rythme alarmant. Le nouveau rapport révèle que dans certains pays, les taux d’utilisation de l’e-cigarette chez les adolescents étaient beaucoup plus élevés que ceux des cigarettes conventionnelles. En Pologne, par exemple, 15,3% des étudiants fumaient des cigarettes et 23,4% utilisaient l’e-cigarette en 2016. « .

Malgré les études et les nombreuses preuves de l’efficacité de l’e-cigarette, le discours de L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne change pas d’un iota !  Dans son dernier rapport, l’OMS déclare :  » Les cigarettes électroniques et d’autres produits nouveaux et émergents contenant de la nicotine et du tabac, tels que les produits du tabac chauffés sont la prochaine frontière de l’épidémie mondiale de tabac. Bien que ce dernier soit un produit du tabac, l’e-cigarette ne contient pas de tabac et peut ou non contenir de la nicotine. Néanmoins, il est clair que ces produits créent une dépendance et sont nocifs pour la santé.  » ajoutant «  l’utilisation de l’e-cigarette augmente le risque de maladies cardiovasculaires et de troubles pulmonaires « .

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).