Top banner
Top banner
SANTÉ : Le Dr Frédéric Le Guillou, un pneumologue pas tendre avec la vape !

SANTÉ : Le Dr Frédéric Le Guillou, un pneumologue pas tendre avec la vape !

Tout le monde ne peut pas être en adéquation avec l’intérêt de la vape comme outil de réduction des risques pour lutter face au tabagisme. C’est le cas du Dr Frédéric Le Guillou, pneumologue et Président de l’association Santé Respiratoire France qui dans une récente interview n’est pas vraiment tendre avec la cigarette électronique. 


«  LE VAPOTAGE, UN SUBSTITUT QUI SUSCITE LA CONTROVERSE « 


Nous sommes en 2022 et pourtant le discours public ne semble pas évoluer pour la totalité de la communauté médicale. Bien qu’aujourd’hui de nombreuses études pointent l’intérêt de la vape comme outil de réduction des risques face au tabagisme, certains spécialistes de santé sont encore dans le déni. C’est le cas du Dr Frédéric Le Guillou, pneumologue et Président de l’association Santé Respiratoire France que l’on retrouve extrêmement sévère et critique à l’égard d’une solution qui a déjà permet à des millions de personnes d’en finir avec un poison : le tabac.

Dans une récente interview chez nos confrères de Journal des femmes, il déclare :  » Le gros danger du vapotage concerne les non fumeurs, notamment les jeunes, et le risque de tomber dans l’addiction à la nicotine. Le vapotage utilisé en tant que substitut pour arrêter de fumer suscite plus de controverses « .

« La cigarette électronique contient des substances irritantes pour les poumons qui peuvent faire tousser l’utilisateur  » – Dr Frédéric Le Guillou

Selon le Dr Le Guillou, il y’a très peu de données disponible sur le vapotage :  » « Nous n’avons presque pas de données sur le vapotage, contrairement à la cigarette où les méfaits sont avérés. On sait néanmoins que la cigarette électronique peut chauffer jusqu’à 60 degrés ce qui implique la dégradation de substances dont on ne connait pas tous les composés : des irritants et substances toxiques peuvent être inhalés. »

Un discours nuancé et tout de même temporisé avec un fait : « Néanmoins la concentration de ces substances est largement inférieure à celle dégagée par la cigarette industrielle« . Se basant sur de nombreuses études biaisés le spécialiste de santé rappel certains risques extrêmement contesté :  » les méfaits dépendant du degré de chauffage de la vapoteuse, au-delà de 60 degrés on sait que l’utilisateur va inhaler les substances« .

Théorie de l’effet passerelle, danger de la vape, le Dr Le Guillou n’est pas tendre avec le vapotage et la nicotine pourtant trop souvent critiquée :  » La nicotine n’est pas dangereuse en tant que telle pour les poumons. Elle est cependant responsable de l’addiction, ce qui présente un danger avéré pour un non fumeur qui deviendrait ensuite addict et pourrait tomber dans la cigarette classique « 

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .