Top banner
Top banner
SANTÉ : Le tabagisme passif expose les enfants à une fragilité cardiaque !

SANTÉ : Le tabagisme passif expose les enfants à une fragilité cardiaque !

Des scientifiques américains ont suivi 5 124 enfants âgés de moins de 18 ans entre 1971 et 2014 pour se rendre compte que le tabagisme passif exposait les enfants à une fragilité cardiaque. Parmi les pathologies diagnostiquées sur le long terme… la fibrillation atriale.


LE TABAGISME PASSIF ATTEINT LE CŒUR DES ENFANTS !


Le tabagisme passif atteint-il le cœur des enfants ? La réponse est oui. Pour le prouver, des scientifiques américains ont suivi 5 124 enfants âgés de moins de 18 ans entre 1971 et 2014. Les parents étaient suivis par des médecins tous les 2 à 4 ans. Et tous les 4 à 8 ans pour les enfants. Les volontaires étaient considérés comme fumeurs à partir d’une cigarette minimum par jour pendant l’année.

Résultat, 55% des enfants avaient des parents fumeurs. Parmi eux, 82% étaient victimes de tabagisme passif. En moyenne les parents de ce groupe fumaient 10 cigarettes par jour. Et après 40,5 ans de suivi, 14,3% des enfants (devenus grands) ont développé une fibrillation atriale. A chaque paquet supplémentaire fumé par jour, le sur-risque de fibrillation atriale chez les enfants était de 18%.

La fumée de cigarette constitue l’un des facteurs de risque modifiable concernant les maladies cardiovasculaires. A ce jour, 14% de la population américaine fume dans l’espace public malgré les campagnes de sensibilisation anti-tabac.

Trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, la fibrillation atriale devrait affecter 16 millions d’Américains d’ici à 2050. En France, en 2018, un total de 32% de la population adulte fume. Parmi eux, un quart consomme tous les jours. La fibrillation atriale touche 1% de la population. Pour rappel, 7% des cas de fibrillation atriale trouvent leur origine dans le tabac.

Source : Ledauphine.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse