Top banner
Top banner
SANTÉ : Pour le Dr Maffre, l’e-cigarette est un bon moyen d’arriver à l’arrêt du tabac !

SANTÉ : Pour le Dr Maffre, l’e-cigarette est un bon moyen d’arriver à l’arrêt du tabac !

 » L’e-cigarette contient de la nicotine et un peu de vapeur inoffensive… « , voici la déduction que propose le Dr Jean-Philippe Maffre, pneumologue à Tours dans le cadre de la journée mondiale sans tabac.


« L’E-CIGARETTE EST UNE VOIE VERS LE SEVRAGE ! »


A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, dont le thème cette année est « Tabac et Santé Pulmonaire », de nombreuses unités de tabacologie tiendront des stands d’informations. Dans ces stands, on parle des complications allant du cancer bronchique aux maladies respiratoires chroniques, le cancer du poumon étant très majoritairement lié à la fumée de tabac, et l’arrêt du tabagisme pouvant réduire le risque de cancer. 

Lors d’une intervention chez nos confrères de France Bleu, le docteur Jean-Philippe Maffre, pneumologue à Tours n’hésite plus à soutenir l’e-cigarette comme une véritable solution afin d’arrêter le tabac.

« Le poumon est l’organe qui va trinquer le plus avec la consommation de tabac. Les maladies respiratoires qui sont en lien avec le tabac, les maladies pulmonaires, ne baissent. On a un nombre de cancers du poumons qui continue d’augmenter. On est dans des profils de gens qui fument depuis 30 ans et sont dans des détresses respiratoires catastrophiques.  » déclare t’il.

Pour le docteur Maffre,  » les données actuelles permettent de confirmer que l’e-cigarette est une voie vers le sevrage. Par ailleurs, l’e-cigarette contient de la Nicotine (qu’exige le cerveau) et un peu de vapeur inoffensive. On est donc très loin des 4.000 produits de la cigarette, dont 50 ou 100 sont cancérigènes, sans oublier les poisons comme l’arsenic et le polonium. « .

Et il n’est pas le seul à mettre cet outil de réduction des risques en avant, de nombreux utilisateurs comme Julian, 30 ans n’hésitent plus à plébisciter l’e-cigarette :  » Certains l’utilisent pour vraiment arrêter et d’autres l’utilisent comme un moindre mal pour la santé et l’aspect financier. Je fume beaucoup moins depuis que je vapote. Mais j’ai pas envie d’arrêter définitivement. Je fume moins. J’ai essayé le patch. Le patch répond au problème de nicotine, mais pas au problème du geste. »

Nul doute que l’e-cigarette aura clairement sa place et un rôle à jouer lors de la journée mondiale sans tabac.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse