dimanche, 17 décembre 2017

Smoant
Smoant
Smoant
SANTE : Une recherche présente le Snus comme 95% moins nocif que la cigarette.
SANTE : Une recherche présente le Snus comme 95% moins nocif que la cigarette.

SANTE : Une recherche présente le Snus comme 95% moins nocif que la cigarette.

Selon une recherche présentée lors du Global Forum On Nicotine 2017 à Varsovie, l’utilisation du snus serait 95 % moins nocif que le tabagisme. Si son utilisation était autorisée partout en Europe, le snus pourrait même réduire l’impact des maladies liées au tabagisme.


LA SUÈDE : SEULEMENT 5% DE FUMEURS GRÂCE AU SNUS !


L’analyse des nouvelles données présentée hier au Global Forum On Nicotine 2017 explique le potentiel que possède le snus afin de réduire l’impact des maladies liées au tabac. La nouvelle étude présentée par Peter Lee, épidémiologiste et statisticien médical, indique que le snus est au moins 95% moins nocif que la cigarette.

Lars Ramstrom, une chercheuse spécialisée dans le snus à montré que si celui ci était disponible en Europe, où il est actuellement banni à l’exception de la Suède, il serait possible d’éviter beaucoup de décès prématurés chaque année. Le Snus, ce tabac humide qui ne se fume pas est très populaire en Suède. Selon les données de l’Eurobaromètre 2017, le snus à amené une réduction des maladies lié au tabac dans le pays. En effet, comparé au reste de l’Europe ou on compte 24 % de fumeurs en moyenne, la Suède n’en compte que 5%.

Alors que 46%  des décès dus au tabagisme résultent de maladies respiratoires telles que le cancer du poumon, les maladies pulmonaires et la pneumonie, rien ne prouve que le snus puisse faire progresser ces chiffres. Le snus ne semble pas non plus augmenter le risque d’autres maladies liées au tabagisme, y compris les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et d’autres cancers.

Pour Gerry Stimson, présidente de l’ANN, le Snus est un produit du tabac qui a toujours été présenté comme moins nocif pour la santé par rapport aux cigarettes. L’interdiction du snus en Europe limite les possibilités de transition vers une réduction des risques pour le fumeur et cela à également un impact négatif sur la santé publique.

Les chercheurs en ont profité pour préciser que « Le tabac est l’une des plus grandes menaces pour la santé publique, tuant plus de sept millions de personnes par an. Il y a actuellement un milliard de fumeurs dans le monde »

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l’actualité de la vape.

Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Articles Similaires

Ce site utilise des cookies - En utilisant ce site ou en fermant ce bandeau vous acceptez notre politique sur les cookies !
J'accepte les cookies
x