Top banner
SANTÉ : Une campagne avec de « bonnes excuses » pour ne pas arrêter de fumer !

SANTÉ : Une campagne avec de « bonnes excuses » pour ne pas arrêter de fumer !

Du 3 au 31 mai, l’Institut national du cancer (INCa) lance une nouvelle campagne de sensibilisation et interpelle sur la dangerosité du tabac. Pour rappel, aujourd’hui un décès sur huit est attribuable au tabac et pourtant 1 Français sur 4 continue de fumer…


#JEFUMEMAIS : ET TOI C’EST QUOI TA BONNE EXCUSE ?


Entre 2016 et 2017, le nombre de fumeurs a baissé de 1,6 million. Pourtant, 1 Français sur 4 continue de fumer. Chaque année, cette consommation est responsable de 75 000 morts dont 45 000 par cancer. Il est la première cause de décès par cancer du poumon chez l’homme (22 800 décès en 2018) et deuxième cause de décès chez la femme (10 300 en 2018) derrière le cancer du sein.

Dans l’optique de lutter contre le tabagisme, Du 3 au 31 mai, l’Institut national du cancer (INCa) lance une nouvelle campagne de sensibilisation et interpelle sur la dangerosité du tabac. Son message est clair : le seul moyen efficace pour réduire drastiquement ce risque est d’arrêter le tabac !

Cette année, sur les réseaux sociaux, l’INCa appelle les internautes, avec le #JeFumeMais, à poster leurs « bonnes » excuses pour ne pas arrêter. Trop vieux, sportif, fumeur occasionnel… quelques exemples d’arguments souvent avancés mais qui ne préservent pas des risques. L’objectif est donc de déconstruire ces idées. Pourquoi ne pas proposer dans le même temps un hashtag alternatif avec #JeneFumeplusJeVape ? A vos posts !

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .