Top banner
SANTÉ : Une nouvelle charge violente de l’OMS contre la vape à travers un rapport

SANTÉ : Une nouvelle charge violente de l’OMS contre la vape à travers un rapport

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne prend jamais de pause lorsqu’il s’agit de s’attaquer à la vape à tel point que cela devient une mauvaise habitude qui se traduit plusieurs fois par an dans des rapports violents. Plus inquiète sur les potentiels effets de la vape que sur les ravages du tabagisme, plus inquiète sur la vape que sur le comportement de l’industrie pharmaceutique, L’OMS publie un nouveau rapport réalisé conjointement avec Bloomberg Philanthropies.


 » RENDRE UNE NOUVELLE GENERATION ACCRO A LA NICOTINE ! « 


Un nouveau rapport de L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient récemment de mettre le feu sur la toile. Publié mardi par Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’agence onusienne et réalisé conjointement avec Bloomberg Philanthropies,  ce rapport empoisonné est une véritable attaque en règle contre la vape.

Leur objectif est simple : rendre une nouvelle génération dépendante à la nicotine. Nous ne pouvons accepter que cela se produise – Michael R.Bloomberg

« La nicotine est très addictive et les inhalateurs électroniques de nicotine sont dangereux et doivent être mieux règlementés » tel est la conclusion honteuse de Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

« Lorsque ces dispositifs ne sont pas interdits, les pouvoirs publics devraient adopter des politiques appropriées afin de protéger leurs populations des méfaits des inhalateurs électroniques de nicotine et d’empêcher leur usage par les enfants, les adolescents et d’autres groupes vulnérables. ».

 


CONTINUER A INTERDIRE OU RÉGLEMENTER FORTEMENT LA VAPE !


À ce jour, 32 pays ont interdit la vente d’inhalateurs électroniques de nicotine. Soixante-dix-neuf autres ont adopté au moins une mesure partielle pour en interdire l’utilisation dans les lieux publics, en interdire la publicité, la promotion et le parrainage, ou exiger l’affichage de mises en garde sanitaires sur les emballages. Cela signifie qu’il reste encore 84 pays où ils ne font l’objet d’aucune forme de réglementation ou de restriction.


Michael R. Bloomberg
, Ambassadeur mondial de l’OMS chargé des maladies non transmissibles et des traumatismes et fondateur de Bloomberg Philanthropies, a déclaré : « Plus d’un milliard de personnes dans le monde fument encore. Et tandis que les ventes de cigarettes ont chuté, les cigarettiers ont lancé la commercialisation agressive de nouveaux produits – comme les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffés – et ils ont fait pression sur les gouvernements pour qu’ils en limitent la réglementation. Leur objectif est simple : rendre une nouvelle génération dépendante à la nicotine. Nous ne pouvons accepter que cela se produise. »

Le Dr Rüdiger Krech, Directeur du Département Promotion de la santé de l’OMS, a souligné les enjeux liés à la réglementation de ces produits. « Ces produits sont extrêmement diversifiés et évoluent rapidement. Certains peuvent être modifiés par le consommateur, de sorte que la concentration de nicotine et les niveaux de risque sont difficiles à réguler. D’autres sont commercialisés sous l’étiquette « sans nicotine », mais, après analyse, il apparaît souvent qu’ils contiennent l’élément addictif. Il peut être quasiment impossible de distinguer les produits contenant de la nicotine des autres, voire de certains produits contenant du tabac. Ce n’est qu’un des stratagèmes mis en place par l’industrie pour contourner et saper les mesures de lutte antitabac.  »

En conclusion, le rapport de l’OMS précise que même s’il convient de réglementer les inhalateurs électroniques de nicotine pour protéger au mieux la santé publique, la lutte antitabac doit continuer de mettre l’accent sur la réduction de la consommation de tabac à l’échelle mondiale. En clair, comprenez qu’il faut donner le pouvoir et le contrôle total à l’industrie pharmaceutique.

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.