Top banner
SCIENCE : Le Dr Farsalinos défend certaines études financées par l’industrie du tabac sur la e-cigarette.

SCIENCE : Le Dr Farsalinos défend certaines études financées par l’industrie du tabac sur la e-cigarette.

Le Dr Konstantinos Farsalinos du Centre de Chirurgie Cardiaque Onassis à Athènes est reconnu comme étant un ardent défenseur de la cigarette électronique. Avant une conférence à laquelle il devait participer à Glasgow en Écosse, celui ci n’a pas hésité à répondre aux journalistes, déclarant que les attaques contre la recherche financée par Big Tobacco étaient une forme de «maccarthysme académique».


K.FARSALINOS : UNE PRESSION POUR NE PAS ASSISTER AUX CONFÉRENCES FINANCÉES PAR BIG TOBACCO


Le Dr Konstantinos Farsalinos présent à Glasgow en Écosse pour une conférence traitant de la sécurité des e-cigarettes et de l’interdiction de celles ci dans les lieux publics en a profité pour répondre aux questions des journalistes sur les lien entre le vapotage et l’industrie du tabac. Selon lui, il y a de nombreux cas où les scientifiques ont subi des pressions afin de ne pas assister aux conférences financées par l’industrie du tabac.

Le Spécialiste du centre de chirurgie cardiaque Onassis déclare qu’il y a de plus en plus d’idées reçues sur le risque des cigarettes électroniques par rapport au tabagisme. 

« Nous avons des fumeurs qui sont persuadés que les e-cigarettes font autant de torts, voir même plus de torts que le tabagisme. Malheureusement, ces idées reçues sont de plus en plus présentes malgré la présence d’un nombre croissant de données et d’études sur le sujet tendant à démontrer le contraire, mais hélas pas encore à 100% » déclare t’il avant d’ajouter que si « Les cigarettes électroniques ne sont pas absolument sûres du point de vue sanitaire, et de ce fait je ne peux en tant que scientifique recommander aux gens de les utiliser avec 0% de risque, elles restent 95% moins nocives que le tabagisme. »

Le Dr Farsalinos a également déclaré que c’était l’un des domaines de recherche les plus controversés dans lesquels il avait jamais travaillé. Il a souligné l’exemple d’une conférence organisée par l’industrie du tabac à Bruxelles l’année dernière, où des scientifiques ont reçu des lettres critiquant leurs participations malgré qu’ils n’aient aucun lien avec l’industrie du tabac.

Dans un autre cas récent, un groupe de scientifiques a reçu des excuses de la part du journal « The Times » après avoir publié un article déclarant à tort que ceux ci étaient financés par les compagnies de tabac.


UNE CHASSE AUX SORCIÈRES LANCES CONTRE LES SCIENTIFIQUES QUI TRAVAILLENT SUR LA E-CIGARETTE ?


Pour le Dr Konstantinos Farsalinos, on est clairement dans ce qu’il considère comme étant un « maccarthysme académique » (en référence à la période de l’histoire des états unis, aussi appelée « peur rouge » ou « chasse aux sorcières », au début de la guerre froide, durant laquelle le gouvernement US traquait tout ce qui de près ou de très loin présentait des accointances avec le mouvement communiste). Il déclare d’ailleurs que « Dans le cas des conférences organisées par l’industrie du tabac, tout le monde le savait, ce n’était pas un secret. Je n’ai jamais été financé par une compagnie de tabac et je n’ai eu aucun lien avec les compagnies de tabac, mais je pense qu’une partie de ce qui est dit concernant la provenance des financement est trompeur « .

Puis il ajoute :  » Bien sûr, les études qui sont financées par l’industrie du tabac doivent être abordées avec prudence, mais vous ne pouvez pas rejeter une recherche de grande qualité pour la simple raison qu’elle est financée par quelqu’un que vous n’aimez pas. »


LA VAPE BEAUCOUP MOINS NOCIVE QUE LE TABAGISME MAIS PAS INOFFENSIVE


Pour une porte-parole de l’organisation anti-tabac ASH Scotland qui avait pris position déclarant que la vape était beaucoup moins nocive que le tabagisme, mais pas inoffensive  » la première chose à faire lors de la lecture d’une recherche est de regarder qui l’a financée« .

Elle ajoute également que :  » Concernant les cigarettes électroniques, il y a une montagne de recherches et les deux parties s’attaquent en dénonçant l’invalidité du travail de l’autre, en mettant en avant le financement de l’industrie du tabac.  »  « Je pense que la plupart des professionnels de la santé publique ont une histoire forte avec l’industrie du tabac et n’hésitent pas à supprimer des informations ou à mentir activement.  »

La conférence sur les e-cigarettes qui se tiendra à Glasgow jeudi fait partie d’une série de réunions tenues par le Global Forum on Nicotine qui affirme ne recevoir aucun parrainage de fabricants, distributeurs ou vendeurs de produits du tabac et nicotinés.

Source : Heraldscotland.com/

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Christmas Pop-up