Top banner
SCIENCE : La vaporisation de CBD n’altère pas plus la conduite qu’un placebo

SCIENCE : La vaporisation de CBD n’altère pas plus la conduite qu’un placebo

Depuis quelques semaines, le CBD ou cannabidiol, un cannabinoïde présent dans le cannabis fait beaucoup parler dans l’hexagone. En effet, les boutiques spécialisées fleurissent et l’industrie de la vape se prépare à investir en masse sur ce nouveau marché. Dès lors, des études sont menées sur ce fameux produit « miracle ». Récemment, des travaux auraient prouvés que la consommation de CBD par vaporisation n’altérerait pas plus la conduite d’un véhicule que la consommation d’un simple placebo. Stupéfiant !


VAPOTER DU CBD N’ALTÈRE PAS LES PERFORMANCES DE CONDUITE !


C’est une expérience qui pourrait bien rassurer ceux qui ont encore des doutes sur le CBD (cannabidiol).  Une expérience a été réalisée pour discerner les effets distincts du CBD (cannabidiol) et du THC sur la conduite automobile par des chercheurs de la faculté de psychologie et de neurosciences de l’université de Maastricht, aux Pays-Bas, où la consommation de cannabis est légale. 

En regardant la littérature, les scientifiques se sont rendus compte que les effets distincts des deux substances au niveau des capacités cognitives et psychomotrices n’étaient pas très clairs, même si le CBD paraissait tout de même inoffensif sur ces variables contrairement à son homologue, le THC. Dès lors, ils ont voulu en avoir le cœur net et ont construit une expérience pour répondre à leurs questions.

Les investigateurs à l’origine de cette étude se sont demandé quel était l’impact du Cannabidiol dans l’intensité et la durée de la détérioration de la conduite causée par la vaporisation de cannabis dont la quantité des deux principes actifs majeurs, le THC et le CBD, variait. Ils ont réalisé une expérience, randomisée croisée en double aveugle contre placebo, chez 26 utilisateurs en bonne santé consommant occasionnellement du cannabis. Les participants ont inhalé soit du cannabis majoritairement composé de THC, de CBD, d’équivalent THC/CBD ou d’un placebo de cannabis ne contenant ni l’un ni l’autre.

Tous les participants ont inhalé à tour de rôle avant chaque test soit le cannabis à dominante THC, le cannabis à dominante CBD, le cannabis équivalent THC/CBD et le cannabis placebo. L’évaluation de conduite consistait à rouler pendant 100 kilomètres, à vitesse constante sur un circuit, durant 40 minutes et quatre heures après l’inhalation de cannabis contenant du THC ou de cannabis contenant majoritairement du CBD.

Les résultats montrent que l’inhalation de cannabis à dominante THC et équivalent THC/CBD altèrent durablement l’indice de déviation standard de la position latérale en comparaison avec le cannabis placebo. En revanche, l’inhalation du cannabis à dominante CBD n’a pas plus d’effet sur l’indice de déviation standard de la position latérale que le cannabis placebo. Les chercheurs ont aussi mesuré d’autres paramètres dans leur analyse qui suggèrent que la sensation subjective de qualité de conduite est significativement altérée pour le cannabis à dominante THC et équivalent THC/CBD. Cependant, avec le cannabis équivalent THC/CBD, les effets duraient beaucoup moins longtemps. Cela est cohérent avec ce que l’on connait déjà de l’interaction entre ces molécules au sein de l’organisme, le CBD étant parfois utilisé pour accélérer la clairance sanguine en THC. 

Cette étude est innovante et respecte les plus hauts standards des essais cliniques dans son design. Néanmoins, elle compte quelques faiblesses comme la taille de l’échantillon, la composition de ce dernier et les doses utilisées qui ne sont pas conformes aux doses souvent consommées dans la réalité. Par conséquent, les résultats de l’expérience ne s’appliquent strictement qu’aux usagers de l’expérience.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .