Top banner
SLOVENIE : Une taxe sur les e-liquides fait fuir les distributeurs.

SLOVENIE : Une taxe sur les e-liquides fait fuir les distributeurs.

Actuellement on parle de plus en plus de taxe sur la e-cigarette et cela semble se propager. C’est maintenant la Slovénie qui a officiellement introduit la taxation des produits de la vape et résultat des courses, cela commence a faire fuir les distributeurs qui étaient sur place vers les pays voisins.


123bbb36-294b-45b9-9900-bc187a94db85UNE TAXE DE 1€80 POUR 10 ML DE E-LIQUIDE AVEC EFFET RÉTROACTIF !


La Slovénie a donc officiellement mis en place une taxe sur les produits de la vape, ayant été publié au Journal officiel, la loi est donc dés maintenant en vigueur. Cette taxe d’accise est de 1€80 par flacon de 10 ml de e-liquide tout prêt, a savoir que cela est rétroactif et va affecter tous les produits déjà en stock dans les boutiques et chez les distributeurs. Dés le 10 Septembre, les détaillants et les distributeurs devront payer leurs contributions au gouvernement central slovène après avoir effectué un inventaire complet des stocks.


UNE FUITE DES DISTRIBUTEURS VERS LA CROATIEcroatie-ue


Avec cette nouvelle, certaines sociétés ont décidé de prendre les devants et de quitter le territoire Slovène direction la Croatie. C’est le cas de Vincent Sparacino, propriétaire et fondateur de Ribilio, la principale société de distribution Italienne de e-liquide qui confie que l’effet rétroactif de la taxe les a convaincu.

Il déclare que « Dés le 15 Juillet, nous étions au courant de cette loi qui impose une taxe de 0,18 euro par millilitre de e-liquide nicotiné. Nous avons immédiatement demandé des informations complémentaires au ministère . Ils ont été stupéfait en réalisant les dommages que cela pouvait causer en Slovénie. Évidemment, il y a une grande concentration de distributeurs européens dans le pays, mais maintenant, même si le gouvernement voulait faire marche arrière cela prendrait trop de temps pour nous d’attendre un recours en appel. »

Pour Vincent Sparacino « L’absurdité c’est que nous devrions payer des droits d’accise sur tous les stocks de notre entrepôt, à savoir des millions d’euros et sans aucune garantie d’avoir un remboursement si nous vendons à des pays tiers car rien n’est prévu dans la loi.« .

Au final la décision à été prise et Ribilio à décidé de partir vers la Croatie, le distributeur a acheté du terrain ainsi qu’un hangar à Buje en Croatie. Suite a ce déménagement, ils vont en profiter pour développer et améliorer leur logistique. Dommage pour la Slovénie qui risque de perdre beaucoup de distributeurs Européens suite a cette loi.

Source : Sigmagazine

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.