Top banner
SOCIETE : Pour décompresser, les étudiants préfèrent le cannabis et l’alcool au vapotage.

SOCIETE : Pour décompresser, les étudiants préfèrent le cannabis et l’alcool au vapotage.

Selon une étude de la Smerep, pour décompresser les étudiants sont nombreux à consommer de l’alcool, du cannabis ou encore du tabac par contre ils sont assez peu à vapoter.


LE CANNABIS, L’ALCOOL ET MÊME LA COCAINE POUR DECOMPRESSER !


Ce n’est un secret pour personne: les étudiants sont stressés. 40% d’entre eux estiment même être stressés au quotidien. Près d’un étudiant français sur dix se tourne alors vers les antidépresseurs quand une bonne partie d’entre eux est prête à utiliser des moyens moins conventionnels… Pour se détendre, les étudiants ont ainsi toujours autant recours à la boisson et au cannabis. Si la consommation de tabac, elle, a tendance à chuter, elle n’en demeure pas moins un problème avec un étudiant fumeur sur quatre, rapporte la Smerep.

L’alcool n’est pas la seule drogue qui séduit les étudiants. Plus addictives, les drogues illégales concernent 1 étudiant sur 3. Parmi elles, c’est- de loin- le cannabis qui attire le plus les jeunes. La cocaïne, les amphétamines et l’héroïne concernent moins de 5% de la population étudiante. 20% des personnes interrogées estiment d’ailleurs que le cannabis est plus dangereux que l’alcool.


LE VAPOTAGE N’A PAS VRAIMENT LA CÔTE CHEZ LES ETUDIANTS


Si beaucoup d’études ont tendances à répéter que les jeunes et particulièrement les étudiants sont accrocs à la cigarette électronique, ce n’est pas tout à fait ce que rapporte la Smerep. En effet, si la cigarette électronique et les gommes sont mentionnées dans le rapport, elles ne représentent qu’un très petit nombre de jeunes (inférieur à 5%). Si la santé publique s’inquiète d’un possible effet passerelle chez les jeunes ou encore d’une possible innocuité de la cigarette électronique, ce rapport est une nouvelle preuve que le vapotage ne devrait pas être la première inquiétude des pouvoirs publiques.

Quoi qu’on puisse en penser, il est quand même plus sain de vapoter que de boire de l’alcool ou encore de consommer de la cocaine, du cannabis ou des anti-dépresseurs…. Non ?

Source : Etudiant.lefigaro.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.