SOCIÉTÉ : Plus de 60% des français pensent que l’e-cigarette aide à diminuer la consommation de tabac.

SOCIÉTÉ : Plus de 60% des français pensent que l’e-cigarette aide à diminuer la consommation de tabac.

Avec le temps, il semble que la vape s’impose comme véritable outil de réduction des risques dans l’esprit de la population française. En effet, selon un récent sondage 60% des Français pensent que l’e-cigarette est efficace pour réduire sa consommation de tabac.


UNE PRISE DE POSITION MAIS EGALEMENT UN MANQUE D’INFORMATION


La vape est-elle efficace pour en finir avec le tabagisme ? C’est une question qui se pose depuis des années et malgré les nombreuses études et déclarations publiées, la réponse peine à convaincre. Pourtant, l’e-cigarette semble en partie avoir gagnée la confiance de la population française. En effet, dans un récent sondage Odoxa réalisé pour France Vapotage et paru lundi 18 mai, on apprend que six Français sur dix estiment que l’e-cigarette aide à diminuer la consommation de tabac.

D’après cette enquête, 77% des sondés estiment que les pouvoirs publics n’informent pas suffisamment sur le sujet. Ils sont également 84% à trouver que le gouvernement devrait mieux encadrer l’utilisation de la e-cigarette mais également l’encourager comme alternative au tabac auprès des fumeurs (55%). 

Les raisons de ce passage à l’e-cigarette sont toujours les mêmes : 56% des sondés cherchent surtout à faire des économies quand ils se lancent dans le vapotage. C’est majoritairement le cas des femmes (63%) et des CSP- (64%). Enfin, certains vapoteurs souhaitent profiter de l’e-cigarette pour moins gêner leur entourage (30%) tandis que, pour d’autres, c’est une opportunité de pouvoir consommer de la nicotine en tout moment et en tout lieu (23%).   


UN SCEPTICISME DE L’EFFICACITÉ DE LA VAPE POUR ARRÊTER LE TABAC


Si la plupart des Français pensent que passer au vapotage peut aider à réduire sa consommation de tabac, ils sont plus sceptiques quant à son efficacité pour arrêter totalement : seuls 45% d’entre eux y croient. Ceux qui en sont le plus convaincus sont les vapoteurs exclusifs (92%). Arrivent ensuite les vapoteurs quotidiens (91%), les fumeurs de tabac (55%) et les chefs d’entreprise (54%).

L’écart que nous constatons entre les Français et les vapoteurs n’est pas nouveau et s’explique. Le scepticisme d’une bonne part de nos concitoyens à l’égard de la cigarette électronique n’est pas seulement lié à leurs doutes sur son efficacité. En effet, une majorité d’entre eux juge toujours qu’elle est aussi risquée (55%) voire même plus risquée (9%) que le tabac, analysent les sondeurs.

On remarque que ce sont surtout les seniors qui ont une mauvaise image de l’e-cigarette : 62% des 65 ans et plus estiment que la cigarette électronique est aussi dangereuse que la classique. A contrario, les CSP+ et les plus hauts revenus (38%), les plus diplômés (40%), les fumeurs de tabac (37%) et les vapoteurs (65%) ont tendance à penser que vapoter est “moins risqué que le tabac”.

Source : Odoxa.fr/

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse