Top banner
Top banner
Top banner
SUISSE : Des ateliers vape pour initier les primo-accédants et les fumeurs.

SUISSE : Des ateliers vape pour initier les primo-accédants et les fumeurs.

En Suisse, la situation de la cigarette électronique n’a pas beaucoup évoluée ces dernières années. En effet, malgré les nombreuses protestations, il reste toujours interdit de vendre des e-liquides nicotinés. Malgré cela, certaines organisations tentent de faire bouger les choses et c’est le cas de « Stop-Tabac.ch » qui lance un projet d’atelier vape afin d’initier les vapoteurs novices à l’utilisation de leur vaporisateur.


PAS DE DIFFÉRENCE ENTRE LE VAPOTAGE ET LE TABAC CHAUFFE ?


« Seriez-vous intéressé-e à participer à des ateliers vape dans votre région ?« , c’est en ces termes que « Stop-Tabac.ch » tente de s’intéresser aux primo-accédants et à la bonne utilisation du matériel de vapotage en Suisse. Un questionnaire que nous vous invitons à découvrir est présenté afin de sonder les potentiels intéressés.

La présentation de projet lance néanmoins planer certains doutes lorsque la mention de « vaporisateur de tabac » fait son arrivée : « Durant ces ateliers, des vapoteurs expérimentés montreront aux vapoteurs novices comment utiliser des vaporisateurs de nicotine et de tabac. Les ateliers seront décentralisés et auront lieu dans plusieurs régions. Ils n’auront pas d’objectif commercial, mais simplement de transmettre le savoir-faire aux utilisateurs novices. »

Si l’intention est louable, le fait de faire un parallèle entre la cigarette électronique et les systémes de tabac chauffé (IQOS / Glo Ifuse) pourrait bien faire fuir une bonne partie des personnes qui considèrent que le tabac chauffé ne fait pas réellement partie d’une optique de réduction des risques.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse