Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
TABAC : Philip Morris accusée de pratiques douteuses en Afrique

TABAC : Philip Morris accusée de pratiques douteuses en Afrique

Après le « Dieselgate », l’Afrique connaît un nouveau scandale lié, cette fois-ci, à l’industrie du tabac. En effet, des cigarettes vendues au Sénégal et en Afrique par le cigarettier Suisse Philip Morris seraient plus toxiques que celles vendues en Europe.


LE MENSONGE DU GEANT SUISSE PHILIP MORRIS ?


Philip Morris aurait menti sur le taux de nicotine, de goudron et de monoxyde de carbone contenus dans les cigarettes vendues en Afrique. Le scandale est dévoilé par l’Ong « Public Eye » à travers une grande enquête intitulée « Les cigarettes suisses font un tabac en Afrique ».

Reprise par Libération, l’enquête démontre que rien que pour la nicotine, les Camel vendues en Afrique contiennent 1,28 milligrammes par cigarette contre 0,7 milligrammes pour celles commercialisées en Suisse, selon les résultats de l’Institut de Santé et du travail (IST), contre à peine 0.75 milligrammes pour des Camel Filters vendues en Suisse. Pour le monoxyde de carbone, qui a pour effet de réduire la quantité d’oxygène circulant dans le sang, les valeurs sont aussi très différentes (9.62 milligramme par cigarette contre 5.45 milligramme en Suisse).


LE CIGARETTIER SUISSE ASSURE « RESPECTER LES LOIS EN VIGUEUR »


La société Philip Morris Manufacturing Senegal, affiliée de Philip Morris International (PMI), assure qu’elle respecte les lois et les règlements applicables.

« Nous exprimons ici la volonté manifeste de PMI de respecter les lois et règlements applicables en toute intelligence avec les autorités étatiques du Sénégal », écrit la firme dans un communiqué transmis à l’APS, ’’suite aux articles parus dans la presse écrite et en ligne en date du 23 janvier 2019’’.

Dans le texte PMI souligne qu’elle « s’évertue dans tous les pays où elle a des activités à respecter scrupuleusement les lois et règlements en vigueur ». « De ce fait, nous nous engageons en faveur d’une législation efficace, applicable et soucieuse de protéger les mineurs et adultes non-fumeurs », selon les responsables.

Ils assurent que « tous les produits fabriqués par PMI répondent aux exigences réglementaires applicables au Sénégal ».

« Nous en voulons pour preuve les différentes autorisations de production et de commercialisation obtenues après un contrôle rigoureux des autorités de tutelle », écrivent les responsables de PMI qui ajoutent : « Nos processus de fabrication répondent à des normes de qualité internationales dont la norme ISO9001 pour laquelle nous sommes certifiés ».

« Nous exprimons ici la volonté manifeste de PMI de respecter les lois et règlements applicables en toute intelligence avec les autorités étatiques du Sénégal », assurent-ils.

SourceXalimasn.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : REVUE / TEST : Crown IV par Uwell
Suivant : REVUE / TEST : Pina Coolada (Gamme Mix) par Liqua

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse