Top banner
Top banner
TABAC : Une étude dévoile les ravages de la consommation chez les jeunes

TABAC : Une étude dévoile les ravages de la consommation chez les jeunes

A l’aube de la journée mondiale dans tabac, la SMEREP publie une enquête sur la consommation chez les jeunes… Des chiffres inquiétants !

Tabac-une-étude-dévoile-les-ravages-de-la-consommation-chez-les-jeunes-640x357Le 31 mai, les fumeurs vont être stressés… En effet, il s’agit de la journée mondiale sans tabac. Un fléau que la SMEREP, sécurité sociale étudiante, explique très présent chez « les jeunes et qu’à cette addiction s’ajoute de plus en plus les produits psychoactifs, tel que le cannabis ». Dans un communiqué de presse, la sécurité sociale étudiante explique que « 26% des étudiants sont fumeurs, dont 15% d’entre eux fument tous les jours ». Sur ces fumeurs, ils sont près de 64% à déclarer qu’ils ne souhaitent pas arrêter de fumer dans les 12 prochains mois. La raison de la consommations de tabac n’est pas réellement liée au stress, mais surtout à une forme beaucoup plus vicieuse.


La consommation de tabac chez les lycéens


En effet, une majeure partie des fumeurs interrogés explique « c’est un plaisir pour eux de fumer et qu’ils n’ont pas envie d’arrêter ». Un chiffre encore plus inquiétant chez les lycéens consommateurs de tabac qui se déclarent à hauteur de 75% comme ne souhaitant pas arrêter de fumer. Les chiffres chez les lycéens sont inquiétants. Si 79% d’entre eux expliquent ne pas être fumeur, « l’étude SMEREP dévoile également que près de 10% des lycéens fument quant à eux, tous les jours. Ils sont au total 20% à être fumeurs, dont 73% ne souhaitent pas arrêter de fumer dans les 12 prochains mois ». De plus « près de 20% des lycéens ayant déjà consommé du cannabis avaient moins de 15 ans la première fois », explique le communiqué.

Source : Mcetv

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse