Top banner
Top banner
Top banner
TUNISIE : Mettre en avant l’e-cigarette pour sauver la Régie nationale des Tabacs ?
TUNISIE : Mettre en avant l’e-cigarette pour sauver la Régie nationale des Tabacs ?

TUNISIE : Mettre en avant l’e-cigarette pour sauver la Régie nationale des Tabacs ?

Les régies nationales du Tabac du Liban, d’Egypte et de Tunisie, ont mis en garde contre les  »résolutions internationales qui menacent le secteur du tabac et les économies des pays participants. Le directeur général de la RNTA propose 5 mesures pour sauver la Régie nationale des Tabacs dont la diversification des produits avec la cigarette électronique et le tabac chauffé.


SAUVER LA REGIE NATIONALE DES TABACS GRÂCE AU VAPOTAGE ?


On aurait presque l’impression de voir un copier coller de ce qui se passe actuellement avec les buralistes en France. En effet, afin de sauver la Régie nationale des Tabacs et des Allumettes (RNTA), son président serait prêt à diversifier les produits en misant sur la cigarette électronique et le tabac chauffé.

Passant en revue les principales mesures prises par la Tunisie, depuis la session précédente tenue à Beyrouth en 2017, le directeur général de la RNTA a mentionné cinq axes principaux à savoir :

1. Renforcer les ressources du budget de l’Etat à la faveur des ventes des cigarettes internationales et locales, sachant que le produit de ces ventes représente 6% des ressources budgétaires totales en Tunisie;

2. Intensifier la production, améliorer les différents indicateurs, réduire le commerce parallèle grâce à l’amélioration de la capacité de production ;

3. Diversifier les produits à l’instar de la nouvelle génération de cigarettes électroniques et des produits de tabac à risques réduits du type  » HeatNotBurn « , et œuvrer à trouver des mécanismes réglementaires et législatifs ainsi que les procédures appropriées pour commercialiser ces produits;

4. Contribuer à la limitation du commerce illicite des produits de tabac et à la réduction du volume du marché parallèle et de la contrebande,

5. Accroître davantage le rôle sociétal des régies des tabacs à travers des activités sociales à entreprendre dans les zones défavorisées, et apporter une plus grande attention aux catégories les plus démunies actives dans le domaine de la culture du tabac.

SourceTuniscope.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse