Top banner
Top banner
Top banner
TUTORIEL : Comment amener un fumeur à adopter la e-cigarette ?

TUTORIEL : Comment amener un fumeur à adopter la e-cigarette ?

En tant que vapoteurs, nous sommes généralement les premiers à être confrontés aux questions de nos amis fumeurs sur nos pratiques et il faut avouer qu’il n’est pas forcément simple de répondre, de renseigner et d’orienter ces personnes. Il faut également savoir que si les boutiques physiques prenaient beaucoup de temps à expliquer aux plus novices le fonctionnement de la e-cigarette il y a encore quelques temps, elles n’ont pas toujours la possibilité de le faire dans les meilleures conditions. C’est pour cela qu’en tant que vapoteurs, nous avons chacun la responsabilité et surtout la possibilité de conseiller la e-cigarette aux fumeurs qui nous sont proches. Fort d’une expérience de plusieurs années dans le domaine, nous avons appris à parler de la e-cigarette autour de nous et nous avons surtout appris à répondre aux attentes et inquiètudes de ces fumeurs qui parfois se mettent à glousser en voyant nos machines à vapeur. Alors qu’est ce qu’il faut dire ? Qu’est ce qu’il ne faut pas dire ? Comment répondre à la désinformation ambiante ? Comment prouver que la e-cigarette est efficace ? C’est autant de points que nous avons décidé de traiter afin de vous aider à convertir de nouveaux vapoteurs.

discussion-two-people


DISCUSSION : UN FUMEUR VIENT ÉCHANGER ET SE RENSEIGNER AUPRÈS DE VOUS !


C’est la situation la plus simple à gérer et c’est surtout celle qui vous mettra dans les meilleures conditions afin d’amener un fumeur a adopter la e-cigarette. La personne vient vous voir car elle est intriguée ou intéressée par la e-cigarette. Alors prenez votre temps, n’oubliez pas qu’il y’a peu vous étiez encore accroc à ce fameux poison et que certaines personnes ont pris le temps de vous renseigner. Dans les premiers échanges, il n’est pas nécessaire de trop rentrer dans les détails afin de ne pas noyer votre interlocuteur, afin de bien démarrer le but sera uniquement de l’informer et non de le persuader. Pour cela répondez aux questions les plus simples : Le fonctionnement d’une e-cigarette, la composition d’un e-liquide, les avantages par rapport au tabac. Parlez également de votre expérience personnelle en expliquant combien la e-cigarette vous a aidé à en finir avec le tabac.

Désinformation


DÉSINFORMATION : PAS ÉVIDENT DE NE PAS SE FÂCHER !


On ne vous l’apprendra pas ! Quand on parle e-cigarette avec un fumeur, il y’a de grandes chances qu’il nous parle de ce qu’il a vu à la télévision ou dans les journaux. Le sujet étant très récurrent, il est par moment compliqué de se contenir et de ne pas rompre la discussion mais si le fumeur est mal informé, n’oubliez pas que cela n’est pas de sa faute ! Il faut répondre calmement à la désinformation avec de l’information, n’hésitez pas à appuyer vos propos avec des noms de médecins, de pneumologues reconnus ou encore avec des documents (Fivape, Aiduce…) l’important étant de montrer à votre interlocuteur que si la e-cigarette n’est pas à 100% sûre, elle est à 95% moins nocive que le tabac. Une chose importante que j’ai pu constater avec le temps, si la personne ne veut rien entendre, n’insistez pas, dites lui tout simplement de revenir vous voir si elle souhaite des renseignements ou de l’aide. Vous verrez qu’en laissant le temps passer (plusieurs semaines ou plusieurs mois) la personne en question se rendra compte du fonctionnement de celle ci et reviendra d’elle même vous demander de l’aide, la petite idée que vous aurez implantée à ce moment là aura germé.

5719000_f520


CONVAINCRE : COMMENT PROUVER QUE LA E-CIGARETTE EST EFFICACE ?


C’est une évidence ! Personne ne se lancera dans l’achat d’un kit complet de e-cigarette si il n’est pas un minimum sûr de son efficacité. Ce sera souvent la première question qui viendra lors d’une discussion avec un fumeur « Alors,  ça marche vraiment ton machin ?« . Si vous n’êtes pas vapo-fumeur (une personne qui mélange e-cigarette et tabac) vous pourrez donc sans mal répondre que vous en êtes la preuve vivante puisque vous ne touchez plus aux tueuses depuis un certain temps. Mais cela ne sera pas suffisant pour les plus sceptiques, il vous faudra peut être donner en exemple d’autres personnes de votre entourage afin de montrer que cela marche pour beaucoup de monde. Parler statistiques peut également aider, n’hésitez pas à rappeler que la e-cigarette est bien plus efficace que les patchs et autres, que de nombreux pneumologues et médecins la conseillent sans réserve. Il ne faudra bien entendu pas oublier de parler des bienfaits que vous avez constaté depuis l’arrêt du tabac : un goût et un odorat retrouvé, plus de bronchites chroniques, plus de doigts jaunis, d’odeur de tabac froid dans la maison, de tabagisme passif pour l’entourage…

a-young-man-makes-the-ok-sign-in-the-1950s-more-than-a-century-after-the-ubiquitous-expression-was


ARGUMENTS : CE QU’IL FAUT DIRE !


– La e-cigarette est actuellement un moyen simple avant d’arrêter de fumer,
– La e-cigarette est 95% moins nocive que le tabac,
– Après quelques mois de vapotage, on retrouve l’odorat, le goût et on peut même reprendre le sport sans cracher ses poumons,
– D’après certaines études, il n’y a pas de vapotage passif,
– De nombreux pneumologues et médecins considèrent la e-cigarette comme un bon moyen d’aide au sevrage tabagique (Dautzenberg, Presles, Farsalinos…),
– Ce n’est pas la nicotine qui tue dans la cigarette mais bien le goudron qui ne figure pas dans la composition des e-liquides,
– Si la personne est sujette à des bronchites chroniques ou à des soucis respiratoires, ceux ci devraient s’améliorer avec l’arrêt du tabac,
– Une cigarette c’est plus de 4 000 substances chimiques inhalées dont plus de 60 classées cancérigènes par le Comité International de Recherche sur le Cancer, un e-liquide n’en comporte que 3 ou 4 au grand maximum et aucun n’est cancérigène,
– Le propylène glycol n’est pas utilisé comme antigel (à ne pas confondre avec l’éthylène glycol)
– Avec le marché actuel, chacun peut trouver du matériel adapté et des e-liquides à sa convenance.
– Avec la transposition de la directive tabac, on ne sait pas encore si les possibilités seront les mêmes d’ici quelques mois, donc c’est maintenant qu’il faut s’y mettre !
– Si la personne n’a pas les moyens d’acheter du matériel, il y’a toujours une possibilité ! Ne pas hésiter à rediriger la personne vers « La vape du coeur » qui est là pour aider.
– La vape est une grande communauté, on peut trouver de l’aide à toute heure partout sur internet (blogs, forums, réseaux sociaux…)
– En règle générale, les dépenses sont réduites par rapport à l’achat de cigarette. Dans tous les cas, la santé n’a pas de prix !
– On peut arrêter à son rythme sans ressentir un état de manque qui pourrait affecter l’entourage et le travail.
– Le tabac tue plus de 70 000 français par an et 1 fumeur sur 2 succombe des suites de son tabagisme. La e-cigarette n’a pas fait de mort.
– (Si la personne en parle) Une e-cigarette n’a pas plus de chance d’exploser qu’un téléphone portable, à partir du moment ou on est bien conseillé, le risque n’est pas plus important que si l’on a le dernier IPhone en poche.

A-ne-pas-dire


ARGUMENTS : CE QU’IL NE FAUT PAS DIRE ET POURQUOI !


– La e-cigarette est sûre à 100% (elle est certes moins nocive mais nous n’avons pas le recul pour dire qu’elle est 100% sûre)
Avec la e-cigarette tu es sûr d’arrêter le tabac du premier coup (C’est faux ! On peut retomber dans le tabac pour de multiples raisons mais cela n’empêche pas de persévérer et de s’en sortir)
Pas besoin de motivation pour arrêter le tabac ! (C’est également faux ! Certes la e-cigarette est un moyen qui aide énormément mais sans motivation, un fumeur restera fumeur…)
Avec la e-cigarette tu vas pouvoir « fumer » partout ! (Ce n’est clairement pas l’objectif et ce n’est pas parce qu’on est vapoteur que l’on ne doit pas respecter un minimum l’entourage)
Tu vas voir, on peut faire du sub-ohm et du power vaping ! (N’oubliez pas à qui vous vous adressez, le but reste d’en finir avec le tabac pas de transformer un fumeur en usine à vapeur)
Il est possible d’utiliser la e-cigarette et en même temps de fumer (Nous déconseillons fortement la pratique du vapo-fumage car en régle générale la personne n’arrête jamais vraiment le tabac…)
– Attention lorsque vous donnez du matériel et des e-liquides, c’est bête à dire mais le fait de payer quelque chose renforce souvent la motivation. Même si ce n’est que par principe cela évitera au fumeur de dire « Ouais on m’a donné çà, je verrais plus tard ».
Ne forcez jamais la main à qui que ce soit, si un fumeur ne souhaite pas se mettre à la vape, ce n’est pas en le forçant que cela marchera mieux. Il viendra vers vous lorsqu’il sera prêt.
Même si vous aimez votre collection de mods et d’atomiseurs évitez d’en parler au départ, le fumeur risque de ne pas comprendre votre démarche ! (surtout si vous lui parlez de votre budget par mois !)
Je n’ai pas le temps de t’aider, va au bureau de tabac ils en ont ! (Si vous n’avez pas le temps d’aider un fumeur, orientez le vers un professionnel de la e-cigarette ou encore vers une plateforme dédiée)
Faites attention à votre lexique, ne parlez pas tout de suite de watts, de volts ou encore de ohms… La personne en face de vous est néophyte ! Par contre parlez lui de vapeur et non de fumée afin que les choses soit claires dès le départ. Vaper n’est pas fumer !
mods


IL EST TEMPS DE DÉMARRER : QUE CONSEILLER ET COMMENT ?


Vous êtes rentré dans le vif du sujet avec votre interlocuteur et celui ci vous confie qu’il souhaite au plus vite se lancer dans la e-cigarette pour en finir avec le tabac. Que faire ? Et bien il existe une multitude de réponse. Tout d’abord si vous ne vous sentez pas capable de l’orienter ou si vous n’êtes pas sûr de vous, ne le faites pas, que ce soit dans les boutiques physiques ou dans les boutiques en ligne il y’a de nombreux professionnels capables d’évaluer les besoins et de répondre aux attentes d’un fumeur. Néanmoins si votre interlocuteur n’a pas de boutique à sa disposition, il peut se rendre sur notre site ou sur une autre plateforme afin d’être aiguillé pour bien démarrer la e-cigarette (nous proposons assez fréquemment des tutoriels qui sont mis à jour avec des sélections de matériel pour bien débuter). Si votre interlocuteur peut se rendre en boutique, il est toujours intéressant de l’accompagner pour qu’il ne se sente pas seul dans le vaste monde de la e-cigarette.

site-ifca-securite_03


IL N’Y A PAS DE MAL A PARLER UN PEU DE SÉCURITÉ ET D’ENTRETIEN


Une fois le premier kit acquis, il ne faut pas hésiter à partager votre expérience et votre savoir avec le débutant qui se trouve face à vous. Quelques notions de sécurité et d’entretien peuvent sans soucis être partagées :

– Sur le choix des Accus ( voir notre tutoriel à ce sujet)
– Sur la « toxicité » de la nicotine et plus particulièrement sur le fait qu’elle traverse l’épiderme (donc attention à la manipulation)
– Sur l’entretien du matériel
– Sur le choix des résistances (attention au nickel et au titane : contrôle de température uniquement), globalement il faut avertir sur les potentiels dangers du « Sub-ohm ».
– Sur le rythme de changement des résistances
– Sur les notions de ratio Propyléne Glycol / Glycérine Végétale (PG/VG)…

effects


N’OUBLIEZ PAS DE PARLER DES POTENTIELS EFFETS INDÉSIRABLES DE LA E-CIGARETTE


Si la e-cigarette a beaucoup d’avantages, il ne faut néanmoins pas oublier que certains effets indésirables peuvent survenir dans son utilisation. Le mieux reste d’en informer votre interlocuteur afin qu’il n’y ait pas de surprise.

Toux lors du vapotage : C’est l’effet indésirable le plus fréquent, on pourrait l’appeler la toux du vapoteur débutant. Il faut un certain temps pour que votre gorge et votre organisme s’habitue à la vapeur et que votre organisme se désintoxique du tabac.
Maux de têtes / vertiges : En règle générale cela est dû à la nicotine. Soit le taux proposé est trop fort et dans ce cas il faudra le réduire, soit vous avez fait l’erreur de vous verser du e-liquide sur les mains et ne l’avez pas nettoyé.
La gorge sèche : La e-cigarette produit de la vapeur ce qui a tendance à assécher la gorge, vous aurez donc besoin de vous hydrater un peu plus que d’habitude, ne vous inquiétez pas cela est tout à fait normal.
Nausée, picotement, inflammation : Certaines personnes sont intolérantes au Propylène Glycol sans même le savoir. Si ces symptômes se montrent trop persistants, n’hésitez pas à vous rediriger vers un e-liquide à forte concentration de Glycérine Végétale.

logo1-300


UN VAPOTEUR C’EST BIEN, UN VAPOTEUR MILITANT C’EST MIEUX !


Amener un fumeur à adopter la e-cigarette est une très bonne chose mais ce moment doit aussi servir à discuter de l’avenir de la vape et aux enjeux actuels. La plupart des débutants vont se lancer et faire leurs petites vies sans forcément s’occuper de tout ce qui gravite autour du sujet. Le moment de la conversion est un moment propice pour parler de la transposition de la directive tabac, de l’Aiduce, de la Fivape et de tout ce qui entoure le monde de la cigarette électronique, il faut également sensibiliser sur l’importance de parler de la vape autour de soi car si chacun en parlait dans son entourage celle ci serait probablement mieux représentée aujourd’hui. N’hésitez pas non plus à parler des blogs, sites d’informations et autres réseaux sociaux qui traitent de la e-cigarette, c’est important pour nous et pour le futur de la vape !

keep-calm-and-vape-on-440


UN FUMEUR QUI DEVIENT VAPOTEUR, C’EST UNE VIE QUI EST POTENTIELLEMENT SAUVEE


En conclusion de ce tutoriel qui, nous l’espérons, vous aura convaincu ou tout du moins aidé, nous avons envie de rappeler que si la e-cigarette reste critiquable, elle reste à l’heure actuelle « une » voire « la » meilleure alternative au tabac et à ses méfaits. En tant que vapoteur, n’oubliez pas qu’à chaque fois que vous invitez un fumeur à adopter la e-cigarette vous lui sauvez potentiellement la vie. N’est ce pas une motivation suffisante pour en parler à vos proches ? La e-cigarette reste avec un peu de motivation un moyen simple et efficace de rester éloigné du tabac alors si cela a marché pour vous, n’oubliez pas de partager votre expérience avec les autres.

 


pub

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

3 Commentaires

  1. Falken Vape

    C’est très complet et pas à pas… intéressant.

    Vous pourriez éviter effectivement les passages indiquant les mauvais risques pour les liquides (aucun vapoteur n’a de vertige parce qu’il s’est versé du liquide sur les doigts, mais il semble prudent de ne pas le laisser traîner, surtout avec des petits enfants autour, ne serait-ce que pour éviter qu’ils boivent un truc aussi désagréable au goût qu’il est agréable à vaper).
    Vous pourriez aussi évoquer les vapoteurs qui ne supportent pas bien la GV, c’est rarement aussi fortement que pour le PG mais cela existe aussi.
    Pour ce qui est de « 100% sûr », c’est peut-être plus cohérent de comparer avec d’autres produits de consommation courante (par exemple le RedBull est nocif à partir d’une demi-cannette d’après les études du Ministère de la Santé, l’air intérieur moyen en France comporte autant et jusqu’à 2x plus de formaldéhyde et acroleine qu’une journée de vape selon les études les plus pessimistes). La question n’est pas tant le recul que le choix et effectivement, pour reprendre les mots du Pr. Dautzenberg, un an de vape reste au pire moins nocif qu’une journée du tabagisme. L’évaluation qualitative de 95% est d’ailleurs aussi « au moins » et non une évaluation absolue.
    Enfin peut être pourriez-vous pondérer des phrases comme « sans motivation, un fumeur restera fumeur » (la conditions humaine est très variable), puisque pas mal de fumeurs ont arrêté avec la vape par goût et parfois par surprise.

    Bonne vape et merci pour cette lecture

Laisser une réponse