Top banner
Top banner
USA : Un rapport accablant de corruption entre la FDA et big pharma.

USA : Un rapport accablant de corruption entre la FDA et big pharma.

Un nouvel article va bientôt être publié dans « The Journal of Law, Medicine and Ethics (JLME) » et il risque de faire pas mal de bruit. Portant le titre « La corruption institutionnelle des produits pharmaceutiques et le mythe des médicaments sûrs et efficaces  » cet article écrit par les professeurs Donald W. Lumière, Joel Lexchin, et Jonathan J. Darrow présente des preuves comme quoi près de 90% de tous les nouveaux médicaments approuvés par la FDA au cours des 30 dernières années n’ont eu que peu voir aucun avantages par rapport aux médicaments déjà existants.

fdaL’article souligne comment la FDA qui est supposée être en charge de la santé et de la sécurité du public n’est en fait rien de plus qu’un groupe de marionnettes pour les sociétés pharmaceutiques. Accablant ! Le fait est que la présence l’industrie médicale est devenue une cause majeure de décès aux États-Unis !  Chaque année, 12.000 personnes meurent en raison de chirurgies inutiles, 7.000 personnes meurent en raison d’erreurs médicales, 20.000 personnes meurent en raison d’autres erreurs, 80.000 personnes meurent d’infections acquises dans les hôpitaux et 106.000 personnes meurent d’effets secondaires néfastes des médicaments consommés.


FDA-BIG PHARMA – HARVARD -MÉDICAMENTS


bigSelon le rapport de Harvard, chaque semaine aux États-Unis, c’est environ 53.000 personnes qui se retrouvent dans les hôpitaux et 2400 personnes qui meurent suite a des prises de médicaments sur ordonnance :

Le rapport de Harvard montre qu’un médicament sur cinq approuvé par la FDA nuit sérieusement a la population et que les médicaments distribués sur ordonnance sont la 4ème cause de décès dans le pays. On y retrouve également d’autres questions connexes aux médicaments tels que les surdosages pendant les hospitalisations , les erreurs ou encore l’utilisation de médicament comme drogues récréatives. A savoir qu’environ 80 millions de personnes par an souffrent d’effets secondaires bénins comme les insomnies,  les étourdissements, les douleurs et problèmes digestifs liés a la prise de médicaments.

Le prochain article de JLME montre que l’industrie pharmaceutique fait de grandes contributions à la FDA pour l’examen de ses médicaments et fait également de grandes donations au Congrès des États-Unis afin de faire adopter des lois qui profiterait aux géants pharmaceutiques.

Selon les auteurs : «Le Congrès a sous-financé les capacités d’application de la FDA depuis 1906 et s’est tourné vers l’industrie afin de payer les « frais d’utilisation » depuis 1992 , ce financement a été sollicité afin de limiter la capacité de la FDA a protéger le public contre les graves effets indésirables des médicaments et les quelques demandes d’avantages compensatoires »

Les firmes pharmaceutiques et les entreprises chimiques dépensent bien plus d’argent en promotion d’un produit ou d’un médicament qu’en recherches ou en études sur la sécurité de leurs produits :big2

Avec l’incompétence et l’échec de la FDA a prendre position et a agir en fonction des intérêts et de la sécurité du public, les consommateurs et les patients se tournent maintenant en victimes innocentes face aux géants de la biotechnologie, de l’industrie chimique et pharmaceutiques. En outre, afin d’obtenir l’approbation de la FDA et ainsi avoir la confiance du public, Big Pharma finance une équipe de médecins et de chercheurs qui est chargée de masquer les effets secondaire des médicament ainsi que de surévaluer leurs avantages en publiant des articles dans l’une des revues scientifiques.

D’autre part, la FDA qui est payé par les géants de l’industrie pharmaceutiques ne fait aucun effort pour effectuer des études indépendantes et se base uniquement sur les informations qui leurs sont présentés. Ces fausses informations sont approuvées et réglementées par la FDA, au final ce sont parfois de bons médecins qui par la suite en viennent a recommander des médicaments ou produits toxiques à leurs patients.

Aujourd’hui, la majorité des dons importants pour nos écoles et nos universités proviennent des géants pharmaceutiques, biotechnologiques, chimiques et pétrolières. Dur de penser que la recherche universitaire n’est pas biaisée étant donné que le gouvernement batifole avec les géants pétroliers, biotechnologiques, chimiques et pharmaceutiques.

Serions nous naïf de penser que ces milliards de dollars de contributions par de grandes entreprises (qui polluent notre nourriture, notre air et  notre environnement), n’orientent pas les conclusions de ces soi-disant « études scientifiques » ?  Concernant la e-cigarette, c’est en partie le sujet du film d’Aaron Biebert « A Billion Lives » dont nous vous proposons une nouvelle fois le trailer ci dessous.

Source : seattleorganicrestaurants.com

Ressources : http://www.ethics.harvard.edu/lab/blog/312-risky-drugs?layout=default#stay-informed

http://therefusers.com/refusers-newsroom/institutional-corruption-of-pharmaceuticals-and-the-myth-of-safe-and-effective-drugs/#.UrjXa7RIXIV

http://www.ethics.harvard.edu/lab/featured/347-jlmeissue

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Directeur général du Vapelier OLF mais également rédacteur pour Vapoteurs.net, c'est avec plaisir que je sors ma plume pour partager avec vous l'actualité de la vape.