Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
VAPE IN PROGRESS : Interview de Charly Pairaud pour en savoir plus !

VAPE IN PROGRESS : Interview de Charly Pairaud pour en savoir plus !

Il y a quelques jours, la Fivape (Fédération Interprofessionnelle de la vape) a annoncé l’organisation d’un Open Forum « Vape In Progress » qui se tiendra le 28 mai 2018 à Bordeaux autour des thématiques économiques sur les métiers (directs et indirects) de la cigarette électronique. En tant que partenaire de l’événement, la rédaction de Vapoteurs.net a souhaité en savoir plus ! Pour cela, nous avons rencontré Charly Pairaud, Vice-président de la Fivape pour une interview exceptionnelle. 


« UNE PRESENTATION TECHNICO-ECONOMIQUE DE L’ENSEMBLE DES ACTEURS DE LA VAPE FRANCAISE ! »


Vapoteurs.net : Bonjour Charly, vous êtes un homme qui porte de nombreuses casquettes, dont celle de la Fivape, en quoi l’open forum « Vape In Progress » est-il complémentaire de vos actions au sein de cette fédération ?

Charly Pairaud : Nos expériences dans nos sociétés ainsi que dans la fédération nous ont fait apparaître une observation quasi systématique :

A chaque rendez-vous professionnels ou institutionnels, et au regard de la désinformation des cinq dernières années, nous étions obligés de repositionner les intérêts majeurs de la cigarette électronique, d’en expliquer les savoir-faire de la filière française, en un mot, de redorer le blason de cette innovation de rupture qui peut sauver des vies, avant tout type d’échange formel ou informel. Sans cette intervention préalable, nos interlocuteurs ne nous écoutaient pas vraiment, voire, nous regardaient de travers. Une fois notre vision présentée, les intérêts économiques et stratégiques deviennent beaucoup plus cohérents.

M’est alors venue l’idée de faire une présentation technico-économique de l’ensemble des acteurs de la vape française. Cela permettrait de mettre en lumière toutes les expertises et tous les métiers qui se sont constitués depuis presque 10 ans, tout en rappelant cette relation forte que nous avons avec nos clients et tous nos partenaires. Je pense que c’est là un des rôles essentiels de la fédération.

« Je pense qu’un trop grand nombre de professionnels ne mesurent pas quel a été le rôle stratégique de la Fivape depuis sa création »

« Vape in progress » en mode pitch (présentation en moins de 30 secondes) d’après son créateur ça donne quoi ?

Vape in progress, c’est :

– Revenir sur ces dernières années et tous les combats qui ont été menées pour préserver une vape la plus indépendante possible,
– Connaître le quotidien de tous ces acteurs en relation avec les consommateurs, mais aussi les professionnels qui se sont adaptés pour aider la filière,
– Faire la corrélation entre la santé publique, le développement économique et les emplois, la formation professionnelle, et bien d’autres supports nécessaires à notre activité qui a généré plus de 10 000 emplois ces dernières années,
– Imaginer le futur de la vape et ses perspectives.

Et pour nous questionner, j’ai pensé aux étudiants de Sciences-Po Bordeaux (Via la Junior Entreprise « APRI Influences ») et à l’INSEEC Business School qui a d’ailleurs bien voulu héberger l’événement. Un grand merci à à eux !

« Ça m’hérisse le poil de voir que l’industrie du tabac se met en avant de cette manière »

Quels sont selon vous les trois enjeux majeurs de la filière vape ?

Il y’a plusieurs types d’enjeux concernant la filière vape :

– Enjeux Business : Vers quelles perspectives Eco France et International (Volumes, CA, Clients, Typologies de business (Shop, E-Shop, Fabricants…) ?
– Enjeux Législatifs : Vers quel cadre légal nous tendons en France et en Europe ?
– Enjeux Humains et Formation : Quels sont les besoins que nous attendons pour ces prochaines années ?

Je pense également pouvoir ajouter les Enjeux sur le positionnement des vapoteurs dans la santé publique

L’événement fait le buzz dans l’écosystème de la vape, mais avez vous déjà des retours au delà ?

En effet, j’étais surpris de voir l’intérêt que portaient mes confrères sur cette journée conférence. Ils m’ont aidé financièrement pour organiser cet évènement car ils ont instantanément compris que l’on pourrait se servir du chapitre économique pour faire levier sur la compréhension de notre filière. J’ai été très touché quand j’ai reçu des applaudissements après ma présentation de l’open-forum à la l’Assemblée générale de la fédération.

Concernant le bureau de la Fivape (qui s’est beaucoup réorganisée et structurée ces derniers mois) le soutien été total, ils m’ont fait confiance. Aujourd’hui, je suis fier de mettre en avant la qualité et l’efficacité de tous les travaux qu’ils ont réalisé ces dernières années. D’ailleurs, je pense qu’un trop grand nombre de professionnels ne mesurent pas quel a été le rôle stratégique de la Fivape depuis sa création. Mais je remercie tous ceux qui nous rejoignent car ils sont de plus en plus nombreux depuis début 2018 !

« Un rendez-vous annuel du « Vape In Progress » pourrait être judicieux »

Une rédaction comme « Le monde du tabac » (buralistes, fabricants de cigarettes) serait-elle la bienvenue à l’open forum ?

Nous sommes dans un pays libre et je considère bien évidemment que la presse, quelle que soit sa spécialisation, doit venir comprendre ce qui se passe dans cette filière de la vape. Je lisais cette semaine encore dans la presse des informations tronquées reprenant mot pour mot des éléments économiques d’un des grands acteurs du tabac. Ça m’hérisse le poil de voir que cette industrie se mette en avant de cette manière, alors qu’en France elle ne représente pas réellement un marché conséquent.

En ce qui concerne les buralistes, je comprends tout à fait qu’ils puissent distribuer des produits du vapotage, et de ce fait, qu’une presse spécialisée du tabac s’intéresse à notre dynamique est parfaitement légitime. Il est temps qu’ils comprennent cependant que l’indépendance demeure et qu’aujourd’hui, c’est elle qui anime le marché de la vente en France pour le moment.

Si aux États-Unis il y a le modèle Coca-Cola/Pepsi, en France la vape est plus proche de la dynamique des viticulteurs et de leur diversité.

Si cet événement connaît le succès qu’on lui prédit, organiserez-vous une autre session, et si oui à quelle échéance ?

Pourquoi pas, je n’y songe pas encore. Un rendez-vous annuel pourrait être judicieux, mais je veux impérativement que les écoles de commerce ou de stratégie s’y intéressent et donnent le tempo, j’y vois d’ailleurs un intérêt pour les futurs collaborateurs.

« On imagine pas tous les talents qui se sont révélés dans cette aventure économique »

Quel est votre vision de la vape dans deux ans ?

 A la Fivape nous essayons en permanence d’y voir clair, mais nous manquons de moyens pour faire des analyses socio-économiques précises des perspectives. Je pense que Vape In Progress est le point de départ de cette prise de conscience.

Les matériels vont continuer de se développer (comme pour les smartphones) et les e-liquides vont devoir prouver leur innocuité sur le long terme (sécurité, analyses, réglementation etc…). Quant au DIY (« Do It Yourself »), des mesures de sécurisation des pratiques semblent nécessaires.

Tout ceci sans oublier que c’est un produit « consomm’acteur ». Une des nombreuses questions qui se posent toujours, c’est par exemple  » Quelle est la place du vapoteur dans la société française ? » Et je rappelle que si nous avons converti les « vapo-curieux », il nous reste les « vapo-sceptiques ». Le véritable enjeu est ici, in fine.

Quel avenir pour le tabac en France d’après vous ?

Ce point n’a pas été prévu dans notre (premier) open-forum. Ce que je sais c’est qu’aujourd’hui en France, pousse un tabac qui ne tuera plus.
En effet (Je reprends ma casquette VDLV juste pour cet exemple) il se trouve qu’en ce moment-même, je présente les perspectives de la vape aux agriculteurs de la Dordogne qui ont choisi de faire pousser du tabac vapologique pour la production de nicotine liquide ou d’arômes, pour moi l’avenir du tabac est ici, notamment.

Avant de vous remercier de votre temps, un message à faire passer ?

Vous êtes typiquement un exemple des métiers connexes de notre filière, tout comme vos confrères de la presse spécialisée. Mais vous n’êtes pas les seuls, bien d’autres savoir-faire viennent en permanence se greffer à la vape . On imagine pas tous les talents qui se sont révélés dans cette aventure économique et qui plus est, au service d’une noble cause : Sauver des vies chez les fumeurs !

Mon plus grand souhait : Que les acteurs du développement économiques (politiques ou privés) soient des nôtres le 28 mai à Bordeaux, mais aussi, les banques, les assurances, les pros des relations humaines et de la formation, les sociétés de services commerciaux, industriels et des laboratoires, de la logistique…

Pour conclure je dirais : La Vape, quelle opportunité pour notre pays qui reste le pays des saveurs et des parfums et tristement des fumeurs !

Un grand merci à Charly d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Pour tout savoir sur l’Open Forum « Vape In Progress » de Bordeaux rendez vous sur le site officiel.

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : INFO BATCH : Mage RTA V2 (CoilArt)
Suivant : REVUE : Cobra par Asvape

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse