Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
VAPE IN PROGRESS : Quel bilan pour ce premier forum sur l’économie de la filière vape ?

VAPE IN PROGRESS : Quel bilan pour ce premier forum sur l’économie de la filière vape ?

Il y’a quelques jours avait lieu à l’Inseec de Bordeaux la toute première édition de l’Open Forum « Vape In Progress » organisée par la Fivape (Fédération Interprofessionnelle de la Vape). Comme vous avez pu le constater, la rédaction de Vapoteurs.net était bien évidemment sur place pour couvrir l’événement. Après avoir laissé retomber l’effervescence de cet Open Forum nous vous proposons aujourd’hui d’en tirer le bilan.


INAUGURATION DU « VAPE IN PROGRESS » : UNE SOIRÉE INTIMISTE ET DES DISCOURS FORTS !


Tout comme les autres partenaires de cet open forum « Vape In Progress« , la rédaction de Vapoteurs.net était invitée à la soirée d’inauguration. Sur place des conférenciers (dont le Dr Dautzenberg), des professionnels du secteur mais aucun journalistes (à part notre équipe évidemment). Cette inauguration avait lieu sur la terrasse de l’Inseec de Bordeaux, un lieu propice à la détente face aux berges de la Garonne.

Après un petit apéritif amical et sympathique, plusieurs intervenants ont pris tour à tour la parole afin de lancer cette première édition de « Vape In Progress« , ce fameux « T zéro » qui désigne généralement une première expérience. C’est Charly Pairaud, organisateur et membre du bureau de la Fivape qui lance les débats:

« A la Fivape on a souhaité dans le cadre de nos missions ajouter un bras complémentaire en incluant les partenaires qui nous suivent au quotidien. Nous déplorons que les journalistes ne se soient pas intéressés au projet, on aurait peut-être du faire sauter une batterie et ils seraient venus. Demain on est tout de même au 3/4 plein et c’est plutôt satisfaisant pour une première dont l’objectif est de créer une attention particulière sur l’économie que la vape génère en France »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il sera suivi par Jean Moiroud, président de la Fivape et par Claude Bamberger, président de l’AIDUCE (Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique).


ACCUEIL DU « VAPE IN PROGRESS » : UNE JOURNÉE POUR FAIRE AVANCER LA FILIÈRE VAPE !


Le Lundi 28 Mai, c’est le jour « J » et la rédaction de Vapoteurs.net arrive à l’Inseec de Bordeaux pour cette première édition du « Vape In Progress« . Après avoir récupéré nos badges d’accès nous sommes invité à prendre un café, c’est également l’occasion de rencontrer les différents acteurs de la journée et de jauger un peu le public présent pour l’événement. Si cet open forum n’est pas un salon de la vape, on se rend tout de même compte qu’il est important pour les professionnels qui se sont déplacés ! 

Si les journalistes n’étaient pas au rendez-vous en grande partie à cause de la grève SNCF, un large panel d’auditeur s’est déplacé pour en savoir plus sur cette filière vape. Étaient présents dans le public des fabricants de e-liquides, des propriétaires de boutiques, des personnes extérieures liées à des métiers de la santé mais également l’industrie du tabac (avec Imperial Tobacco ou encore British American Tobacco).

Les conférences et débats auront lieu dans un amphithéâtre de l’Inseec parfaitement adapté à l’événement. Bloc notes, stylos, micros et retro-projecteur, tout est fin prêt pour que ce « Vape In Progress » se passe dans les meilleures conditions possibles. La salle est bien remplie et il est grand temps de lancer les débats pour faire avancer la filière vape.


UNE PROJECTION DE « BEYOND THE CLOUD » ET TROIS CONFÉRENCES ENRICHISSANTES !


Cette première édition de Vape In Progress s’est ouverte avec un discours de M. Laurent Bergeruc, Directeur de l’INSEEC Bordeaux qui a très aimablement accepté d’accueillir cet événement. Cela s’est poursuivi avec la diffusion de la version courte du documentaire « Beyond The Cloud » réalisé par Ghyslain Armand et produit par Patrick Bédué.

Lors de sa prise de parole, Ghyslain Armand a déclaré « Arriver à expliquer la problématique de la vape en 1h c’est compliqué. » précisant l’interêt du projet : « faire une synthèse des informations que l’on véhicule lors du Vapexpo ».

La vape en France : l’affirmation d’un savoir-faire.

La première conférence de la journée était l’occasion de montrer comment les protagonistes du marché de la vape se sont structurés pour faire entrer cette innovation dans le cadre complexe et traditionnel des institutions et améliorer la sécurité des dispositifs.

On retiendra plusieurs interventions

Jean Moiroud (Fuu/Fivape) : « L’objectif est de sortir d’une addiction mortelle. »
Jean Moiroud (Fuu/Fivape) : « On est sur un produit qui fédère, et avec cet ADN on ne peut pas rêver mieux. » 
Norbert Neuvy (Dlice) : « On entend bien ne pas laisser Big Tobacco faire sa propagande pour s’imposer sur le marché de la vape »
Nicolas Birouste (Afnor) : « Nous sommes dans le T0 car il va falloir produire mais également rester dans une maitrise »
Jean Moiroud (Fuu/Fivape) : « Comment nous professionnels du vapotage pouvons nous réussir à nous différencier de l’industrie du tabac ?  » 
Sebastien Rempp (Sonrisa / Yes Store) : « Notre métier c’est de faire arrêter les gens de fumer » 
Jean Moiroud (Fuu/Fivape) : « Confiance et métier pour symboliser en deux mots l’écosystème de la vape » 

L’intégralité de cette conférence est disponible dans un épisode « Hors-série » de Podvape. 

 

Pros et consom’acteurs : quel écosystème ?

A 14h00 démarrait la seconde conférence de la journée. Peu de moyens et quelques années ont suffi pour faire naître des experts, des business, des emplois, des nouveaux marchés aux sociétés de services commerciaux, industriels, logistiques, et bien d’autres encore. L’interêt de cette conférence était d’en savoir plus sur le fonctionnement de cet écosystème. 

On retiendra plusieurs interventions

Dominique CHABOT (Co-Fondateur de la société CDA) : « L’activité du e-liquide a fortement changée la donne dans notre société »
Christophe Carvounas (PDG fondateur du Vapelier O.L.F) : « Nous sommes marocains et donc non assujettis a la TPD. Nous pouvons faire de la publicite pour nos clients »
Fabien Brassie (Gerant Cigusto Pessac) : « Le passage de fumeur a vapoteur est un cheminement qui peut etre complique. »
Fabien Brassie (Gerant Cigusto Pessac) : « Un vendeur qui n’a pas connu l’expérience tabagisme à vapotage sera en difficulté. » 
Christophe Carvounas (Le Vapelier O.L.F) : « A partir du moment ou le client comprend, il peut poser des questions à son fournisseur »
Sébastien Packer (Responsable Colissimo La Poste) : « Avec 80 000 facteurs, pour la vape on peut compter 1 colis livré tout les deux facteurs » 
Sébastien Packer (Responsable Colissimo La Poste) : « On recense 200 sites e-commerces de vape en France et entre 40 000 et 60 000 envois de colis par jour » 
Fabien Brassie (Gerant Cigusto Pessac) : « La curiosité est un facteur commun dans ce secteur d’activité » 
Christophe Carvounas (Le Vapelier O.L.F) : « Concernant les buralistes, l’important c’est de répondre aux attentes des consommateurs. » 

L’intégralité de cette conférence est disponible dans un épisode « Hors-série » de Podvape. 

Vape, santé et économie : Quels enjeux pour demain ?

Après une pause bien méritée démarrait la dernière conférence pour ce « Vape in Progress ». L’occasion de faire le point sur l’aspect santé du secteur vape et de parler de ce qu’il se passe outre-manche à ce niveau.

On retiendra plusieurs interventions

Sebastien Beziau (Sovape) : « La réduction des risques c’est bien, la question c’est comment faire pour que ca marche encore mieux » 
Pr Bertrand Dautzenberg (Medecin) : « On parle de la réduction des risques pour les voitures, concernant le vapoteur il ne fume plus et c’est tout » 
Pr Bertrand Dautzenberg (Medecin) : « Si la cigarette électronique était vendue en pharmacie, on arrêterait de nous embêter avec ça tout les 15 jours »
Sebastien Beziau (Sovape) : « Lorsqu’on constate une telle baisse du tabagisme et la présence de la vape dans le pays, ce n’est pas normal que cela ne soit pas mis en avant »
Pr Bertrand Dautzenberg (Medecin) : « 56% des français qui veulent arrêter de fumer utilisent l’e-cigarette, c’est la méthode d’arrêt la plus populaire en France »
Charly Pairaud (Fivape) : « La recherche scientifique aujourd’hui ne pese pas grand chose. Nous avons arrêté notre avancée a cause de l’arrivée des réglementations. » 
Charly Pairaud (Fivape) : « Est ce qu’un jour la vape ne sera pas utilisée dans le domaine de la santé pour vaporiser une solution simple ? La vape ce n’est pas uniquement pour lutter contre le tabagisme »
Gillian Eva GOLDEN (Interim Chief Executive – IBVTA ) : « Chaque fumeur qui arrête de fumer au Royaume-Uni fait l’économie de 72000 livres sterling » 
Pr Bertrand Dautzenberg (Medecin) : « Faire une directive vape maintenant n’est pas une bonne idée, elle serait encore plus sévère »

L’intégralité de cette conférence est disponible dans un épisode « Hors-série » de Podvape. 


LE DEBRIEF DE CHARLY PAIRAUD, ORGANISATEUR DU « VAPE IN PROGRESS »


Afin de clôturer notre bilan sur cette toute première édition de l’open forum « Vape In Progress« , nous avons décidé de laisser le mot de la fin à Charly Pairaud, organisateur et membre du bureau de la Fivape.

Charly, tes attentes pour le « Vape In Progress » ont-elles été satisfaites ? Peut-on dire que l’événement est une réussite ?

En partie Oui, c’est un succès pour plusieurs raisons :

– Les professionnels de la vape on compris que notre représentation professionnelle doit aussi se baser sur notre poids économique (emplois, chiffre d’affaires, perspectives…) . Cela fait levier dans le discours ambiant sur la vape et tous les protagonistes en contact direct et indirect avec le marché de la cigarette électronique.
– Les sociétés de services et fournisseurs qui accompagnent ce marché indirectement ont pu ainsi mieux appréhender les perspectives et comprendre comment était structurée cette filière dont le dynamisme à la française a su faire la différence (Normes, formation, bonnes pratiques, organisation, communication, interactions…)
– La passion des acteurs de la vape a pu se montrer et se faire comprendre
– Et puis l’accueil et le cadre à l’INSEEC de Bordeaux fut une réussite pour tous (et même la météo)

Mais malheureusement, trop faible participation des journalistes (absents malgré de nombreuses sollicitations, et des responsables institutionnels du développement économiques qui ne comprennent toujours pas les enjeux… Dans une France qui bouge, leur absence montre la distance qu’il y a entre ceux qui innovent et ceux qui espèrent l’innovation…

As-tu eu des retours de la part des partenaires du « Vape In Progress » ?

Très globalement ils sont satisfaits par cette première et pensent, comme nous à la Fivape, que c’est l’instant T0 (zéro) de l’observatoire économique de la vape. Ils souhaitent eux aussi générer de la « data » pour enfin séduire la presse et les institutions. Les acteurs indirects ont quant à eux espéré poursuivre ces échanges qui les aident à construire leur développement stratégique.

Peut-on dés maintenant envisager un nouveau « Vape in Progress » ? Si oui, ou et quand ?

Plus que jamais, il nous faut le moment T1 de VIP avec de la data socio-économique, mais aussi de belles histoires à raconter, du rêve à partager et des désirs de croissance à imaginer ensemble. La question de l’indépendance de la vape était au coeur de ces débats, et notre vivacité doit permettre de préserver cette avance que nous avons en France pour que ce savoir-faire présage encore des meilleures perspectives pour tous les salariés et entrepreneurs de cette filière. Une seconde édition est à l’étude mais le lieu et la date ne sont pas définis pour le moment… Cela sera certainement annoncé lors du prochain Vapexpo.

Pour en savoir plus sur l’open forum Vape In Progress rendez vous sur le site officiel.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : VAP’NEWS : L’actualité e-cigarette pour le Lundi 18 Juin 2018.
Suivant : REVUE / TEST : Zeus Dual RTA par Geek Vape

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse