Top banner
Top banner
VAPEXPO : Debrief de l’édition 2019 du salon international de l’e-cigarette à Paris Nord Villepinte.

VAPEXPO : Debrief de l’édition 2019 du salon international de l’e-cigarette à Paris Nord Villepinte.

Malgré une actualité néfaste sur l’e-cigarette, l’édition annuelle de Vapexpo à Paris s’est déroulé sans accroc ! En effet, la cuvée 2019 du célèbre salon international de l’e-cigarette vient de se terminer après trois jours de plaisir et de rencontres en tout genre. Évidemment, la rédaction de Vapoteurs.net était sur place pour couvrir l’événement et vous le présenter de l’intérieur. C’est donc avec grand plaisir que nous vous proposons un grand débriefing sur cette édition 2019 du Vapexpo qui avait une nouvelle fois lieu à Paris-Nord Villepinte. Comment était l’organisation ? Y’a t’il eu une grosse fréquentation ? Quelle était l’ambiance de ce salon ?


VAPEXPO 2019 : PARIS-NORD VILLEPINTE, PRATIQUE, AÉRÉ MAIS DIFFICILE D’ACCÈS !


Dans la continuité de la 10ème édition, l’équipe de Vapexpo a décidé de miser sur les gigantesques halls de Paris-Nord Villepinte ! Pratique et spacieux, le lieu est évidemment idéal pour accueillir un événement de grande envergure. Bien aéré,  le Parc des expositions Villepinte est parfaitement adapté à un salon dédié au vapotage, il permet à des milliers de vapoteurs de pouvoir profiter des festivités sans être agressé par les vagues de vapeur et la chaleur que nous pouvions connaître à la Grande Halle de la Villette.

Proche de l’aéroport du Bourget et de Roissy Charles de Gaulle, ce choix était pratique pour les visiteurs arrivant en avion, il l’était beaucoup moins pour tout ceux qui avaient opté pour le train. Si le Parc des expositions de Villepinte est bien desservi par les transports en commun (RER B, Bus), le voyage depuis la capitale n’est pas des plus courts. Pour se loger à coté du Vapexpo, l’option la plus simple était de s’installer dans la zone hôtelière de l’aéroport située à quelques kilomètres (un inconvénient car ces hôtels sont très fréquentés par les voyageurs qui arrivent ou repartent en avion).

Le principal défaut de cette localisation reste son éloignement avec le centre de la capitale. Compliquée en effet pour les visiteurs de profiter des soirées parisiennes et des nombreux monuments français. C’est un débat et chacun aura son opinion ! Pour notre part nous préférions le coté intimiste de la Grande Hall de la Villette avec son coté mythique, pourtant nous comprenons qu’au delà de la préoccupation des visiteurs, les organisateurs doivent faire face aux besoins de professionnels, à un cahier des charges et à une pression économique.


RETOUR SUR L’ORGANISATION DU VAPEXPO PARIS 2019


Si l’édition 2018 faisait peau neuve avec sa nouvelle localisation, cette cuvée 2019 n’a pas réellement réservé de surprise à ses hôtes concernant son organisation. Comme toujours les premières heures ont été chargés même si en tant que média nous n’avons pas réellement eu à subir ce désagrément annuel. Comme l’année précédente, il nous semble que l’attente était globalement moins importante que sur les précédentes éditions preuve que l’équipe du Vapexpo s’est organisé en conséquence.

Comme toujours, après avoir rallié le parc des expositions de Villepinte et avoir subi le classique contrôle de sécurité, nous avons été accueillis par des hôtes et hôtesses agréables qui vérifiaient les billets. Sans surprise, des sacs contenant de la publicité , des petits samples, des stickers et un guide du salon attendaient les visiteurs. Il semble que les organisateurs aient au passage changé la méthode d’accès au salon, contrairement aux années précédentes le badge n’a été scanné qu’une fois et non à chaque entrée facilitant clairement les entrées/sorties.

D’année en année on sent clairement une professionnalisation du secteur mais également de ce salon Vapexpo. Bien organisé, quadrillé et clair, c’est clairement l’impression que cette nouvelle édition de Vapexpo nous a laissé. A l’entrée, le fameux « corner des nouveaux » grâce auquel les nouveaux entrants du marché ont pu être mis en avant, au centre un « plateau TV » spacieux pour accueillir les intervenants et le retour de la fameuse structure « Tour Eiffel » design et originale. A noter, la présence de la « galerie des moddeurs » au fond du salon. Des allées larges et spacieuses, de nombreux exposants, de la lumière, de l’animation, que demander de plus à un salon dédié au vapotage ?

A propos des commodités, tout le nécessaire était disponible sur place du vestiaire en passant par l’espace Lounge ou encore le lieu de stockage pour les professionnels ! Cette année, les organisateurs se sont dépassés pour éviter les queues interminables concernant la restauration. On retrouvait un espace de restauration à l’intérieur proposant aussi bien du café que des repas (sushis, sandwichs, hot-dogs..) pour le public avec des tables et des chaises. A l’extérieur quelques food trucks étaient présents (Friterie, Gastronomie française, Crêperie…) pour régaler les papilles des visiteurs. Malgré un temps mitigé, il était possible de prendre un bol d’air sur le parvis du hall sans se sentir coincé.


UN RENDEZ VOUS ENTRE BIG VAPE ET BIG TOBACCO !


Difficile de faire une analyse de l’affluence même si il semble que les journées professionnels ont apportés plus de visiteurs que la journée « grand public ». Cette année, plus de doute, le Vapexpo était un véritable rendez vous partagé entre deux mondes : Celui de Big Vape avec les grands noms du secteur et celui de Big Tobacco avec les majors du tabac sur place pour présenter leurs nouvelles e-cigarettes.

Pour cette édition 2019, les organisateurs de Vapexpo ont misé sur un salon de trois jours avec une journée « grand public » et deux jours dédiés aux professionnels dont le dimanche après-midi ouvert au « grand public ». Malgré les attaques récentes contre le vapotage, le salon a une nouvelle fois ouvert ses portes au grand public qui a pu profiter des nouveautés, de l’ambiance, des conférences et des nombreuses innovations.

C’est une habitude au Vapexpo, on ne sais jamais vraiment à quoi s’attendre ! Pour cette édition les exposants ont une fois de plus proposés de très belles choses sans forcément être dans la démesure. En effet, cette année nous n’avons pas retrouvé ces énormes stands originaux proposés par certains liquidiers. Pourtant certains ont su se mettre en avant comme la marque Curieux avec son stand « Licorne / Baroque » ou encore le stand de La mécanique des fluides qui sans réelle surprise reste toujours aussi original.

Toujours plus de professionnalisme, c’est vraiment ce que l’on a envie de retenir de cette dernière édition qui a lieu dans un contexte particulier, une sorte d’année de transition. Un salon ou les visiteurs ont pu faire des découvertes, acheter des produits, participer à des nombreux jeux-concours mais également un salon ou les professionnels de la vape avaient besoin de se démarquer de cette nouvelle concurrence que constitue l’industrie du tabac. 

Et c’est une évidence ! D’année en année, les majors du tabac prennent de plus en plus d’importance sur le marché de la vape. Pour cette dernière édition de Vapexpo, Vype (British American Tobacco), myblu (Fontem Ventures) avaient décidé de prendre d’assaut le salon avec des stands assez imposants. Juul, un des leaders du marché était également présent sur le salon avec un stand épuré et lumineux.

Bien que le premier jour soit réservé au grand public, l’ambiance semblait moins festive que les années précédentes. Il faut dire que les « années folles » de la vape sont probablement terminées ! Aujourd’hui, il n’est plus vraiment question d’en faire trop alors que les grands médias s’intéressent de près au sujet. Pourtant cette journée a clairement été l’occasion pour les particuliers de partager et d’échanger avec les professionnels présents. Comme sur chaque édition, le salon a été rythmé par des conférences, des distributions de cadeaux et des animations (combats de sabre laser, nombreux personnages déguisés…)

Cette année encore nous pensons que le Vapexpo est un salon qui tend de plus en plus vers le B2B. Si l’accès aux B2C (grand public) est toujours aussi important, avec le temps le coté professionnel prend de l’ampleur et le salon international de la vape semble rentrer dans le rang au même niveau que les grands salons organisés pour les autres secteurs économiques.


UN ÉCOSYSTÈME DE LA VAPE BIEN REPRÉSENTÉ !


On ne change pas une équipe qui gagne ! Si la présence de fabricants de matériel faisait défaut lors des premières éditions, ce n’est plus le cas depuis plusieurs années. Cette année, on retrouvait certes des fabricants d’e-liquides mais également beaucoup de fabricants de matériel et de grossistes. Les plus grandes marques françaises d’e-liquides étaient évidemment présentes (Alfaliquid, VDLV, Flavour Power, Le French Liquide, Liquidarom, Solana, Unicorn Vape…) tout comme certains leaders du marché étrangers (Twelve Monkeys, Sunny Smokers, Vampire Vape, T-Juice…). Mais cette fois, il fallait également compter sur les fabricants de matériels présents en nombre (myblu, Vype, Juul, Innokin, Eleaf, Dotmod, SxMini, Vaporesso, Wismec…) et sur la fameuse galerie des modeurs.

Profitons également du moment pour tirer un grand coup de chapeau aux petits français d’Enovap qui lance une édition limitée « Full Black ». Des améliorations du produit ont vu le jour et le rendu de vapeur est aujourd’hui plus direct. Le Vapexpo était également l’occasion de tester les nouveaux Pods MTL d’Enovap.

On pourra également mettre en avant la présence du géant « Arômes et Liquides« , de la société « Le Petit Vapoteur » et pour le coté associatif de « La Vape du Cœur« . Plus surprenant, certaines absences remarquées comme celle de Green Liquides, de V’ape ou encore de Liquideo. Pour finir, il est important de préciser que cette édition du salon semble sonner le glas pour la prometteuse industrie du e-liquide au CBD quasi absente du salon.

Mais alors quelles étaient les bonnes surprises de ce Vapexpo ?

En généralité nous retenons :

  • Un salon plus professionnel et moins exubérant 
  • Une organisation rodée, un salon aéré et spacieux
  • L’avènement des podmods avec des produits présents sur l’ensemble du salon
  • La mise en avant d’e-liquides « Made in France », sans additifs, sans sucralose…
  • L’absence du CBD qui était pourtant au cœur des précédentes éditions
  • La présence importante de l’industrie du tabac sur le salon

Coté e-liquides nous retenons  :

  • Les e-liquides « Curieux » et la gamme en collaboration avec « La mécanique des Fluides »
  • La gamme « Bobble », des mono-arômes qui font des merveilles
  • Les e-liquides « tabac » à base d’infusion de chez « Terroir et Vapeur » (toujours aussi surprenant)
  • La nouvelle gamme « Guys & Bull » par le French Liquide
  • La gamme « Providence » de Kapalina avec ses nombreuses custards
  • Les e-liquides du célèbre stand « Unicorn Vape » toujours pris d’assaut !

Évidemment cette liste est loin d’être exhaustive et ce que l’on peut dire avec certitude, c’est qu’il y’en avait pour tout le monde !

Coté matériel nous retenons :

  • La nouvelle Enovap Full Black en série limitée
  • Le Koddo Pavinno par Le French Liquide
  • Les mods toujours aussi fous de Puf Puf Custom modbox
  • Les magnifiques boxs « Sx Mini » que chacun aura pu apprécier
  • Le nouvel atomiseur Zenith présenté par Innokin (Et par M. Busardo)
  • Les nombreux podmods proposés par l’industrie du tabac (myblu / Vype / Juul)
  • Le très grand choix de matériel proposé par les fabricants chinois.

UNE PETITE VISITE AU CŒUR DU VAPEXPO 2019 !



NOTRE GALERIE PHOTO SOUVENIR DU VAPEXPO VILLEPINTE 2019



CONCLUSION SUR CETTE ÉDITION DE VAPEXPO 2019


Une belle édition qui vient de se terminer ! Chacun y trouvera son compte ou pourra critiquer ce salon qui reflète un secteur jeune et en pleine mutation. Pour notre part, Vapexpo est aujourd’hui à l’âge de la maturité en présentant sans ambiguïté un véritable melting-pot de ce qui existe aujourd’hui au sein de l’industrie du vapotage. Moins fou, plus professionnel et plus sérieux, cette édition 2019 du Vapexpo nous a convaincu dans son organisation et dans son équilibre entre travail et détente. Professionnels, grand public, tout le monde a pu profiter de cet événement annuel qui met à l’honneur un produit qui a encore de l’avenir !

Si vous en voulez encore plus, rendez vous à Las Vegas aux Etats-Unis le 22 et 23 Novembre 2019 ! Pour ceux qui préfèrent attendre, on se retrouvera au Parc des expositions Acropolis de Nice le 21,22 et 23 Mars 2020.

Pour en savoir plus sur le Vapexpo, rendez vous sur le site officiel ou sur la page facebook officielle.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse