Top banner
Top banner
ALLEMAGNE : Selon une étude, la e-cigarette est principalement utilisée comme alternative au tabagisme

ALLEMAGNE : Selon une étude, la e-cigarette est principalement utilisée comme alternative au tabagisme

Une récente étude en provenance d’Allemagne traitant des « Modalités d’utilisation et de la perception d’amélioration de santé » concernant la e-cigarette nous apprend que le vapotage est principalement utilisé comme alternative au tabagisme.


91,5 % DES PARTICIPANTS DE L’ÉTUDE ÉTAIENT D’ANCIENS FUMEURS !


L’objectif de cette étude menée par « European Addiction Research » était de caractériser les utilisateurs de cigarettes électroniques selon leurs modes de consommation, leurs motivations et également selon la perception des avantages pour la santé éprouvé lors du vapotage. Cette étude à été conçue avec une enquête en ligne durant l’année 2015 et c’est plus de 3 320 vapoteurs allemands qui s’y sont inscrits.

Parmi ces 3320 vapoteurs allemands, 91,5% étaient d’anciens fumeurs de tabac, 7,5% utilisaient des cigarettes électroniques et des produits du tabac (vapofumeurs) et seulement 1,0% n’avaient jamais fumé.

Concernant l’histoire socio-démographique, aucune différence n’a été trouvée entre les ex-fumeurs et les utilisateurs double (40,8 ans d’âge moyen, 81% d’hommes, 45% avec diplôme d’études secondaires ou supérieur). Les deux groupes fumaient en moyenne 26,4 cigarettes par jour sur une période de 22 ans, avaient essayé sans succès d’arrêter de fumer en utilisant divers autres produits de remplacement nicotinique et avaient utilisé la e-cigarette sur une durée moyenne de 2 ans.

Ces ex-fumeurs ont consommé chaque mois de moins en moins de e-liquide avec une concentration de nicotine de plus en plus basse et ont connu des changements de santé trés positifs. Certains en ont fait par la suite leur passe-temps. Concernant ceux qui n’avaient pas fumé pendant 5 ans et plus, ils utilisaient du e-liquide sans nicotine et sans saveur tabac, plus important encore ils n’avaient aucune dépendance physique.


CONCLUSION DE L’ÉTUDE


Selon les conclusions de cette étude, les cigarettes électroniques ont été principalement utilisées comme alternative au tabagisme et en tant que substitut nicotinique. Ce sont plus souvent les vapofumeurs que les ex-fumeurs qui utilisent la e-cigarette la ou elle est interdite. Les changement positifs sur la santé constatés sont néanmoins plus important chez les ex-fumeurs que chez les vapofumeurs.

Lehmann K. · Kuhn S.· Reimer J.
Source : https://www.karger.com/Article/Abstract/475986

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse