AUSTRALIE : A bord de son bus, un sénateur tente de défendre l’e-cigarette.
AUSTRALIE : A bord de son bus, un sénateur tente de défendre l’e-cigarette.

AUSTRALIE : A bord de son bus, un sénateur tente de défendre l’e-cigarette.

Alors que la plupart des grandes nations ont plus ou moins accepté la cigarette électronique, certains pays comme l’Australie ne veulent pas en entendre parler. Cela ne veut pourtant pas dire que la lutte est perdue ! En effet, le Sénateur Cory Bernardi fait le tour du parlement à Canberra à bord d’un bus pour tenter d’obtenir la légalisation du vapotage.


UN SENATEUR CONSERVATEUR QUI MILITE POUR LA LEGALISATION DU VAPOTAGE !


A l’image de Duncan Hunter aux Etats-Unis, le Sénateur Cory Bernardi est un véritable défenseur de la cigarette électronique dans son pays : L’Australie. A bord de son bus « Vape Force One », il affirme son soutien au vapotage en déclarant qu’elle augmente les chances d’arrêt du tabagisme de 60%. 

Il faut savoir qu’en Australie, la cigarette électronique n’est pas mieux traitée que le tabac ! La nicotine étant considérée comme un poison, les e-liquides nicotinés sont interdits au pays des kangourous. En Juillet dernier, l’AMA (Australia Medical Association) souhaitait que l’e-cigarette soit fortement réglementée. Pourtant de nombreux spécialistes comme Clive Bates ou encore des psychiatres ont récemment demandé à ce que les choses changent.

A bord de son van, Cory Bernardi a donc fait le tour du Parlement de Canberra afin de sensibiliser le grand public sur l’utilité du vapotage face au tabagisme. Selon lui, la position actuelle du gouvernement australien est tout simplement « illogique » alors que « plus de 15 000 personnes meurent à cause du tabac chaque année« .

Selon le porte-parole du ministère de la santé, Greg Hunt, la cigarette électronique est une porte d’entrée vers le tabagisme. Le Dr Michael Gannon a pour sa part commenté la campagne « Vape Force One » en déclarant à Sky News « Que si la cigarette électronique était un outil de sevrage utile, elle serait répertorié par le TGA« .

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).