Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Hawaï évite in extremis une interdiction des produits de la vape aromatisés.

ÉTATS-UNIS : Hawaï évite in extremis une interdiction des produits de la vape aromatisés.

Il y a quelques jours, l’État américain d’Hawaï a probablement évité de justesse une véritable catastrophe sanitaire. En effet, une proposition d’interdiction des produits de la vape aromatisés avait été lancé mais elle a été tué dans l’œuf par les législateurs de l’État.


LA CATASTROPHE EST ÉVITÉE ! LES VAPOTEURS D’HAWAÏ PEUVENT SOUFFLER !


Les législateurs de l’État d’Hawaï ont récemment tué dans l’œuf une proposition qui aurait banni les dispositifs de vape et les e-liquides aromatisés. La véritable psychose qui plane actuellement aux États-Unis sur le sujet pousse certains politiques a penser que les adolescents se fournissent en produits du vapotage sur internet malgré les interdictions de vente.

Les partisans à cette proposition ont déclaré qu’un projet de loi était nécessaire pour lutter contre l’épidémie de vapotage qui fait actuellement rage chez les adolescents. Si cette proposition avait été validée, Hawaï serait devenu le premier État américain à imposer une telle interdiction.

La commission des finances de la Chambre a différé le projet de loi en précisant que la mesure ne respecterait pas la date limite pour passer à la plénière de la Chambre. La présidente du Comité, Sylvia Luke, a pour sa part déclaré que c’était un «problème vraiment difficile» et que les membres comprenaient la nécessité de freiner l’apaisement des adolescentes.

En attendant, le comité a adopté un autre projet de loi qui augmente les amendes pour possession d’e-cigarette par des mineurs et augmente également les taxes sur les produits de la vape.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse