Top banner
Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : La FDA demande aux géants de l’e-cigarette de s’auto-réglementer !

ETATS-UNIS : La FDA demande aux géants de l’e-cigarette de s’auto-réglementer !

D’après certaines déclarations, des fabricants d’e-cigarettes auraient admis lors de réunions avec la Food and Drug Administration que les arômes proposés dans les e-liquides attiraient les enfants. Malgré cela, les experts en santé publique disent qu’il ne faut pas s’attendre à ce que l’industrie propose des moyens utiles d’auto-contrôle. 


UNE RESPONSABILITE DANS CETTE « CRISE DE SANTE PUBLIQUE »


Les mots sont forts et le discours est inquiétant. Après des années au cours desquelles les responsables de santé publique ont averti que les jeunes utilisaient des cigarettes électroniques en nombre alarmant, la FDA a élaboré une réglementation visant à empêcher la promotion des produits du vapotage auprès des enfants.

Dans le cadre de ce processus, la FDA a demandé aux cinq grandes marques de cigarettes électroniques de présenter des plans pour lutter contre le vapotage des jeunes. « Tous les acteurs de ce marché partagent la responsabilité de faire face à cette crise de la santé publique« , a déclaré le commissaire de la FDA, Scott Gottlieb, tout en invitant explicitement l’industrie de l’e-cigarette à « intensifier ses actions« .

Mais Desmond Jenson, avocat au Public Health Law Center de la Mitchell Hamline School of Law, craint que l’industrie de la vape ne donne trop d’informations sur la manière dont la FDA devrait les réglementer. «Quiconque pense que les fabricants d’e-cigarettes pourraient élaborer un plan pour se réguler efficacement devrait venir m’en parler, car j’ai un pont que j’aimerais bien vendre», dit-il.


« TRAVAILLER ENSEMBLE POUR RESTREINDRE L’ACCES DES JEUNES »


En réponse, un porte-parole de la FDA souligne : « Nous continuerons à solliciter les commentaires du public auprès d’un large éventail de parties prenantes, notamment des défenseurs de la santé publique et des fabricants et vendeurs concernés par ces politiques. »

Les fabricants ont eu une réponse similaire. «Nous pensons que l’industrie et les régulateurs doivent travailler ensemble pour restreindre l’accès des jeunes», a déclaré Victoria Davis, porte-parole de Juul, dans un courrier électronique.

Dans le cadre de cette course à la réglementation des cigarettes électroniques, la FDA a rencontré les entreprises qui constituent la grande majorité du marché de la vape : Altria Group, Inc .; Juul Labs, Inc .; Reynolds American Inc .; Fontem Ventures ; et Japan Tobacco International USA Inc. Si la marque Juul semble familière, les autres sont moins connues comme MarkTen, Vuse, blu et Logic. «Chacune de ces sociétés commercialise des produits qui ont récemment été vendus illégalement à des mineurs», a déclaré la FDA. Et tous, sauf Juul, ont également des liens avec les produits du tabac traditionnels.

La déclaration de la FDA n’indique pas qui a dit quoi au sujet des arômes lors des réunions, et le porte-parole de la FDA, Michael Felberbaum, n’a pas souhaité clarifier les choses. Cette fameuse déclaration précise : « Les entreprises ont reconnu que les e-liquides aromatisés attirent les enfants tout comme ces produits peuvent aider les fumeurs adultes à quitter le tabagisme. »

Parmi les sociétés citées dans la déclaration, seul James Campbell, porte-parole de Fontem Ventures (blu) a spécifiquement abordé les discussions sur les arômes avec la FDA. «Nous avons discuté de l’importance des arômes dans la vape pour attirer et retenir les fumeurs adultes et nous nous sommes également engagés à veiller à ce que les conventions de dénomination des e-liquides soient appropriées et n’attirent pas directement aux mineurs»,

SourceTheverge.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : REVUE / TEST : Surlezinc (Gamme Dilutes) par FUU
Suivant : INFO BATCH : Twirl RDA (Advken)

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Articles Similaires

Laisser une réponse