Top banner
Top banner
DOSSIER : Une étude qui cible les effets bénéfiques du propylène glycol

DOSSIER : Une étude qui cible les effets bénéfiques du propylène glycol

Alors que le monde est toujours préoccupé par la sécurité de la e-cigarette, il est évident que nous avons besoin de mettre davantage l’accent sur la recherche scientifique en la matière. Fait intéressant, la découverte d’études faites avant la naissance de la cigarette électronique et qui nous donnent des indices quant à l’impact de la vape sur le corps humain. Le parfait exemple est cette étude de 1942 menée par le Dr Oswald Hope Robertson de l’université de Billings à Chicago (USA). Le Dr Robertson a étudié l’impact de l’inhalation du propylène glycol (PG) sur des souris de laboratoire.

propylene-glycol-dangerous


PROPYLÈNE GLYCOL : DES TESTS SUR LES SOURIS DE LABORATOIRE !


Si le propylène glycol est un des principaux ingrédients du e-liquide, le Dr Robertson testait ses effets par inhalation avant même qu’il soit utilisé dans les e-cigarettes. Il soupçonnait que ce puissant ingrédient pouvait être utile pour traiter les maladies respiratoires, la grippe voire même la pneumonie. Afin de tester sa théorie, il a placé des groupes de souris dans deux boites différentes. Dans la première boite, il a pulvérisé du propylène glycol dans l’air ainsi que le virus de la grippe. Dans la seconde boite, il a pulvérisé le virus seul. De manière surprenante, toutes les souris qui étaient dans la première boite contenant le propylène glycol ont survécu alors que celles qui étaient dans la seconde boite ne contenant que le virus sont mortes.

souris_blanche-laboratoire


DR ROBERTSON : « LE PROPYLÈNE GLYCOL, UN GERMICIDE PUISSANT »


Après ce test en laboratoire, le Dr Robertson a donc conclu que : « Le propylène glycol lui même était un germicide puissant. Qu’une dose de propylène glycol pulvérisée pour 2.000.000 de doses d’air pourrait en quelques secondes tuer une grande concentration de pneumocoques, streptocoques et de nombreuses autres bactéries« .

Alors, quelle est cette substance puissante connue sous le nom de propylène glycol ?

C’est essentiellement un liquide synthétique qui absorbe l’eau. Aujourd’hui, nous utilisons le propylène glycol (PG) dans de nombreux produits cosmétiques, alimentaires et pharmaceutiques. Il est également utilisé dans les machines à brouillard et sert même à générer de la fumée dans la formation des pompiers. Le Propylène Glycol est classifié comme additif alimentaire et pharmaceutique, il est généralement reconnu comme « étant sûr ». Le propylène glycol est clair, incolore, n’a pas de goût ni d’odeur.

electronic_cigarette


LE PROPYLÈNE GLYCOL : UN PRODUIT BÉNÉFIQUE POUR LA SANTÉ ET POUR LE VAPOTEUR ?


Évidemment, les études du Dr Robertson ne sont pas toutes récentes (et c’est le cas de le dire) mais il est intéressant de se rendre compte que non seulement des études sur ces produits existent mais qu’elles existent depuis déjà fort longtemps. Nous savons qu’un e-liquide contient très souvent du propylène glycol, quand il se réchauffe, il se transforme en une vapeur qui est inhalée. Dans le retour sur l’étude du Dr Robertson faite en 1942, nous remarquons que le propylène glycol pourrait offrir des avantages en dehors du sevrage tabagique. Il semble même que cet « additif alimentaire » pourrait nous aider à rester en bonne santé et à se protéger contre la propagation du virus de la grippe. (Évidemment cette étude est à prendre avec des pincettes !)

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.