Top banner
Top banner
Top banner
ETUDE : E-cigarette, un risque d’augmentation des maladies cardio-vasculaires.

ETUDE : E-cigarette, un risque d’augmentation des maladies cardio-vasculaires.

L’utilisation de l’e-cigarette pourrait augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de coronaropathie, prévient une étude préliminaire dont les conclusions ont été dévoilées lors d’un congrès de l’American Stroke Association.


UNE ETUDE BASEES SUR L’ANALYSE DE 400 000 REPONSES 


Les chercheurs ont analysé les réponses fournies par quelque 400 000 personnes qui avaient notamment été interrogées concernant leurs problèmes de santé chroniques et leurs habitudes de vie dangereuses pour la santé.

L’auteur principal de l’étude, le docteur Paul M. Ndunda de l’Université du Kansas à Wichita, indique que les utilisateurs d’e-cigarettes, comparativement aux non-utilisateurs, avaient tendance à être plus jeunes, à avoir un indice de masse corporelle plus faible et à présenter un taux inférieur de diabète.

Un peu moins de 67 000 participants ont révélé utiliser des e-cigarettes. Comparativement aux autres, leur risque d’accident vasculaire cérébral était plus élevé de 71 %, celui de crise cardiaque ou d’angine de 59 % et celui coronaropathie de 40 %.

De plus, 4,2 % des utilisateurs d’e-cigarettes ont confié avoir subi un accident vasculaire cérébral. Santé Canada a admis en novembre dernier être préoccupé par l’augmentation de la popularité du vapotage auprès des jeunes.

L’enquête la plus récente a été réalisée en 2017. Elle démontre que 15 pour cent des Canadiens ont déjà essayé un produit de vapotage. L’expérimentation du vapotage est plus répandue chez les jeunes (âgés de 15 à 19 ans) et les jeunes adultes (âgés de 20 à 24 ans) comparativement aux adultes âgés de 25 ans et plus.

SourceQuebec.huffingtonpost.ca/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse